POLITIQUE

Quelle aide pour les sinistrés albertains?

27/06/2013 02:33 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT
AP

Au Canada, tous les dommages causés par le débordement d'un cours d'eau ne sont pas couverts par les assurances. Les Albertains devront compter sur les gouvernements fédéral et provinciaux pour couvrir ces indemnités.

Ottawa a d'ailleurs réitéré mercredi sa promesse de venir en aide aux sinistrés albertains, aux prises avec des inondations historiques depuis la semaine dernière. Les discussions se poursuivent toutefois entre Ottawa et Edmonton afin de chiffrer cette aide.

VOIR AUSSI:

15 vidéos des inondations en Alberta

Le Canada est le seul pays du G8 à offrir une couverture à 100 % publique lors des catastrophes météorologiques. Pour les autres pays, une entente entre les assureurs et le gouvernement permet de couvrir les indemnités, confirme le directeur des affaires publiques du Bureau d'assurance du Canada (BAC), Pierre Babinsky.

Il ajoute que changer la méthode actuellement privilégiée par Ottawa risquerait de faire augmenter les primes d'assurance des citoyens. « Tout est calculé selon une formule de risques », rappelle-t-il, soulignant l'augmentation en nombre et en intensité des phénomènes météorologiques extrêmes durant les dernières années.

Au Canada, 67 % des indemnités payées par des assureurs privés ont été versées en Alberta durant les dernières années.

L'Alberta remplit sa promesse

Par ailleurs, les sinistrés albertains de High River commenceront jeudi à toucher le milliard de dollars promis par le gouvernement provincial. Cette aide prendra la forme de cartes de débit prépayées, d'une somme de 1000 $ par adultes et de 500 $ par enfant.

Cette bonne nouvelle ne s'adresse toutefois pas aux quelque 300 personnes qui n'ont pas suivi les ordres d'évacuation.

Le gouvernement d'Alison Redford a décidé de ne pas remettre ces cartes prépayées à ceux qui ont compliqué le travail de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en refusant d'évacuer leur résidence.

Avec les informations de Raphaël Bouvier-Auclair et les propos recueillis par Anne-Marie Dussault

INOLTRE SU HUFFPOST

Flooding in Alberta