NOUVELLES

USA: la Russie doit faire "ce qu'il faut" en livrant Edward Snowden (Hagel)

26/06/2013 03:24 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT

La Russie doit faire "ce qu'il faut" en livrant aux Etats-Unis Edward Snowden, l'ex-consultant qui a révélé les méthodes de surveillance de l'agence nationale de sécurité (NSA), a jugé mercredi le chef du Pentagone, Chuck Hagel.

"J'espère que les Russes vont faire ce qu'il faut et livrer Snowden aux Etats-Unis", a déclaré le secrétaire américain à la Défense lors d'une conférence de presse, estimant que les fuites dont cet ancien consultant de la NSA est à l'origine ont provoqué une "grave atteinte à la sécurité" nationale.

A Moscou, où Edward Snowden se trouve actuellement, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov avait peu auparavant jugé que le jeune homme pouvait partir "où il veut", car il n'a pas violé la loi russe.

Interrogé sur l'état des relations militaires américano-russes, le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey a observé qu'elles étaient faites "à parts égales" de "coopération" sur l'Afghanistan, la lutte antiterroriste ou contre les trafics de drogue, et de "frictions" sur la défense antimissile ou la Syrie.

L'affaire Snowden "va être classée dans la partie négative mais on surmontera" le problème, a-t-il pronostiqué, manifestement attentif à ne pas irriter Moscou, avec qui les relations sont déjà fraîches.

Quant à la Chine, les Etats-Unis sont "très déçus" de son refus de livrer Snowden, qui s'était réfugié dans un premier temps sur le territoire autonome de Hong Kong, a dénoncé Chuck Hagel.

"Cela aurait pu être géré différemment. Mais les relations ne se construisent pas autour d'un ou deux sujets, c'est un ensemble. Il y a de nombreux domaines où nous coopérons avec les Chinois et d'autres où nous sommes en compétition", a observé le chef du Pentagone.

mra/rap

PLUS:afp