NOUVELLES

Un ancien haut responsable des Khmers rouges est mort au Cambodge

26/06/2013 02:10 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT

PHNOM PENH, Cambodge - Un responsable cambodgien a annoncé mercredi la mort d'un ancien commandant militaire du régime des Khmers rouges, qui devait être mis en accusation pour son rôle allégué dans les atrocités commises dans les années 1970.

Le commandant militaire régional adjoint dans le nord-ouest du Cambodge, le major général Ek Sam Oun, a déclaré que l'ancien chef de la force aérienne des Khmers rouges, Sou Met, était mort le 14 juin après une longue maladie. Il vivait dans la province de Battambang et était âgé de 76 ans.

Un tribunal appuyé par l'ONU juge présentement deux anciens hauts responsables des Khmers rouges pour de présumés crimes contre l'humanité. Les politiques radicales du groupe qui a dirigé le Cambodge de 1975 à 1979 ont coûté la vie à quelque 1,7 million de personnes.

Des documents du tribunal révélés aux médias l'an dernier montraient que les procureurs tentaient de porter des accusations contre Sou Met pour sa participation alléguée à des purges qui se sont soldées par des dizaines de milliers de décès.

Le porte-parole du tribunal, Lars Olsen, a déclaré qu'il n'était pas au courant de la mort de Sou Met et a souligné qu'il n'avait jamais été formellement désigné comme suspect.

PLUS:pc