NOUVELLES

Syrie/armes chimiques: Londres et Washington signalent 10 cas d'utilisation (diplomate)

26/06/2013 11:34 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont fourni aux experts de l'ONU des détails sur dix cas présumés d'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien, a indiqué mercredi un diplomate.

Certains des incidents sur lesquels Américains et Britanniques ont des informations se recoupent "mais il y a en tout dix incidents distincts au cours desquels il semble y avoir eu utilisation d'armes chimiques par le régime" syrien, a-t-il expliqué.

Les Occidentaux affirment n'avoir eu aucune preuve jusqu'ici d'utilisation d'armes chimiques par les opposants syriens.

Une équipe d'experts de l'ONU conduits par le Suédois Ake Sellstrom attend depuis trois mois le feu vert des autorités syriennes pour enquêter sur place sur tous les cas suspects d'utilisation de ces armes.

Londres et Paris avaient demandé fin avril cette enquête et Damas accuse de son côté l'opposition d'avoir eu recours à ces armes. La Maison Blanche a ensuite accusé le régime syrien d'avoir utilisé du gaz sarin contre les rebelles.

Les incidents concernés s'étalent de décembre 2012 à mai dernier, selon des diplomates.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a réclamé à de nombreuses reprises un "libre accès" au territoire syrien pour ses enquêteurs. Malgré les accusations occidentales, l'ONU affirme que seule cette mission d'enquête pourra apporter des preuves irréfutables en recueillant des indices sur place.

Le président de la Commission d'enquête de l'ONU sur la Syrie Paulo Pinheiro a réaffirmé vendredi qu'il ne pouvait pas dire avec certitude qui avait utilisé des armes chimiques en Syrie.

Dans l'attente de pouvoir pénétrer en Syrie, les experts tentent de recueillir des informations dans les pays voisins qui accueillent des réfugiés syriens. Ake Sellstrom se trouvait cette semaine en Turquie pour rencontrer des médecins ayant soigné des victimes d'attaques chimiques, selon des diplomates.

tw-avz/bdx

PLUS:afp