La couleur et la nature des couverts influent sur la façon dont nous percevons la nourriture, rapporte une étude publiée mercredi, qui déconseille ainsi fortement l'usage du rouge pour stimuler l'appétit.

"La façon dont nous percevons la nourriture est une expérience multi-sensorielle qui implique non seulement le goût et la texture des aliments, mais aussi l'arôme et la vue", résument les auteurs de l'étude, publiée dans la revue scientifique Flavour.

"Avant même que la nourriture soit dans notre bouche, notre cerveau a déjà formé un jugement sur elle, ce qui affecte l'ensemble de notre expérience alimentaire", affirment les chercheurs de l'Université britannique d'Oxford.

Le rouge, une couleur qui fait maigrir

Les chercheurs ont procédé à une batterie de tests à l'aide de couverts de différentes couleurs, formes, matières et poids, pour évaluer leur impact gustatif sur des dizaines de volontaires.

La couleur rouge serait particulièrement dissuasive. "Le rouge pourrait être utilisé pour présenter de la nourriture aux gens qui doivent rationner leur alimentation, mais certainement pas pour ceux dont le poids est trop faible", affirme l'étude.

Ils en arrivent à la conclusion que de la nourriture piquée sur un couteau a un goût plus salé que si elle est consommée avec une cuiller, une fourchette ou un cure-dents, et qu'elle semble "plus chère" si on la mange dans une cuiller en plastique légère.

Au début de l'année, une autre étude suggérait déjà que le chocolat chaud paraissait meilleur lorsqu'il était servi dans une tasse de couleur orange ou crème, plutôt que blanche ou rouge.

Les spécialistes assurent toutefois qu'il n'existe pas réellement de formule magique et que tout dépend du type d'aliment consommé.

Par exemple, des boîtes jaunes permettent d'améliorer la saveur du citron dans les sodas, alors que des couleurs froides, comme le bleu, donnent l'impression d'une boisson plus désaltérante. Une boisson dans un contenant rose sera à l'inverse perçue comme étant plus sucrée.

Loading Slideshow...
  • Privilégiez la roquette

    Parmi toutes les salades, la roquette est l'une des plus riche en nutriments, peut-être parce qu'il s'agit d'une des variétés de salade domestiquées les plus tardivement. Ses feuilles sont riche en glucosinolates, utiles pour lutter contre le cancer. Elles sont également mieux dotées en antioxydants que la majorité des salades.

  • Adoptez les oignons verts

    Les oignons verts ou petits oignons sont 5 fois plus riches en nutriments que les oignons normaux. L'astuce: préparer et manger sa partie verte, plus nutritive que le bulbe, plus goûteux. Il est donc possible de les manger dans leur intégrité.

  • Le réflexe persil

    En plus de relever vos plats, le persil est riche en nutriments essentiels tels que fer et vitamine K, mais surtout en antioxydants.

  • Optimiser les propriétés de l'ail

    Pour maximiser les bienfaits de l'ail, découpez-le, pressez-le, ou tailladez-le, et laissez le reposer 10 minutes avant de le cuisiner.

  • Couper sa salade

    Jo Robinson recommande de couper sa salade romaine ou iceberg la veille pour le lendemain, afin de multiplier par 4 sa quantité d'antioxydants.

  • Cuire ses carottes

    D'après Jo Robinson, les carottes sont les plus nutritives lorsqu'elles sont cuites. Leur niveau de falcarinol, un pesticide naturel aux vertus anticancéreuses, est alors plus élevé de 25%

  • Manger les fanes des betteraves

    Elles sont plus nutritives que les betteraves elles mêmes.

  • Choisissez du maïs bien jaune

    Plus le maïs est jaune, plus il est riche en bêta-carotène.

  • Chérir les tomates cerises

    Small is beautiful. En matière de tomates, plus c'est petit meilleur c'est pour la santé, explique Jo Robinson. Les tomates les plus rouges seraient d'ailleurs plus riches en antioxydants que les tomates jaunes, vertes ou dorées. D'après la journaliste, sauces tomates et concentrés de tomates en conserve sont particulièrement riches en nutriments essentiels.

  • Préserver les vertus du broccoli

    Un brocoli conservé sous film plastique conservera 125% d'antioxydants en plus qu'un brocoli gardé à l'air libre ou dans un emballage en papier.

  • Les artichauts? En pots!

    Ils sont aussi bons frais que conservés en conserve ou dans des pots en verre.

  • Framboisez

    À poids égal, les framboises contiennent plus de fibres que la majorité des céréales.

  • La patate chaude

    Selon Jo Robinson, cuire ses pommes de terre la veille de leur consommation permettrait de réduire leur glycémie.

  • Mangez des pissenlits

    Les pissenlits sauvages qui poussent dans votre jardin sont une source très riche de nutriments essentiels. À titre d'exemple, Jo Robinson explique que cette plante en contient 5 fois plus que les épinards pourtant considérés comme des super-aliments.