NOUVELLES

Pakistan: l'ancien président Musharraf est placé sous enquête pour trahison

26/06/2013 10:51 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT

ISLAMABAD - Le premier ministre pakistanais a ordonné mercredi l'ouverture d'une enquête pour trahison à l'endroit de l'ancien président Pervez Musharraf.

Le gouvernement avait indiqué à la Cour suprême, lundi, que M. Musharraf devrait être traduit en justice en lien avec de possibles actes de trahison commis pendant qu'il était au pouvoir. Le gouvernement avait spécifiquement mentionné sa décision de proclamer un état d'urgence et de suspendre la Constitution en 2007.

La Cour suprême avait ensuite demandé au gouvernement de clarifier ses intentions mercredi. Le premier ministre Nawaz Sharif a indiqué par écrit que le gouvernement mettra sur pied une commission spéciale pour enquêter sur les agissements de M. Musharraf.

À la fin de cette enquête, le gouvernement déposera les accusations appropriées contre l'ancien dirigeant et mettra sur pied le tribunal spécial nécessaire requis pour le juger pour trahison.

M. Musharraf sera passible d'une peine d'emprisonnement à vie et même de la peine de mort.

Certains craignent de voir l'affaire se transformer en lutte de pouvoir entre le gouvernement et l'armée, qui est généralement considérée comme l'institution la plus puissante du pays.

PLUS:pc