NOUVELLES

Inondations : la salubrité du sud de l'Alberta, scrutée à la loupe

26/06/2013 02:28 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

L'opération nettoyage étant colossale dans le sud de l'Alberta, 80 inspecteurs de santé publique de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan et du Manitoba se rendront en Alberta pour aider leurs collègues à rétablir les services de santé dans les communautés touchées par les inondations, affirme le ministre albertain de la Santé, Fred Horne.

Sous la direction du médecin en chef, James Talbot, les inspecteurs s'assureront entre autres de surveiller la salubrité des épiceries, des restaurants, des hôtels, des résidences pour étudiants, des refuges et de tout autre endroit fréquenté par le public.

La plus grande menace pour la santé se retrouve dans l'eau et les eaux usées, souligne le Dr Talbot. La nourriture de restaurants pourrait aussi être contaminée, si l'ordre de bouillir l'eau dans certaines régions a été enfreint.

Les inspecteurs de santé additionnels offriront aussi des vaccins à ceux qui en auraient besoin.

Le ministère de la Santé ajoute qu'il y a eu une éclosion de diarrhée dans un refuge.

Le gouvernement provincial estime qu'il serait tragique qu'un enfant meure en raison de mauvaises conditions sanitaires.

À Calgary, 80 cabinets de médecins ont été inondés.

Les bénévoles doivent mieux se protéger, selon des experts

Des experts en nettoyage estiment que les bénévoles qui aident les sinistrés du sud de l'Alberta peuvent mettre leur santé en jeu s'ils ne prennent pas les précautions nécessaires.

De nombreux Albertains sont arrivés à la rescousse au cours des derniers jours, mais certains n'étaient pas bien équipés pour entamer le grand nettoyage. Entre autres, le bénévole Matt Johnson a apporté ses gants, ses lunettes de sécurité, ses bottes, mais n'a pas pensé qu'un masque lui serait utile pour nettoyer un sous-sol.

Le masque est cependant très important dans ce genre de situation, souligne Andrew Crook, propriétaire de Clean Air Services.

« Je dirais qu'il y a une grande possibilité qu'il y ait de la moisissure, alors lorsqu'on retire la cloison sèche, la moisissure produit des spores [des particules microscopiques]. »

Les spores de moisissures inhalées peuvent causer des infections graves chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli, selon Santé Canada.

M. Crook conseille aux bénévoles de porter une combinaison de travail, des gants, un masque et de protéger leurs yeux.

Le président de l'entreprise Emergency Response Management Consulting, Ed Wendlandt, ajoute que les bottes, le masque et les gants en latex sont le minimum requis.

Le père de famille David Tims affirme qu'il aurait aimé prendre connaissance de ces conseils avant d'offrir de l'aide aux sinistrés, puisque son fils a développé des problèmes à l'estomac après avoir nettoyé un sous-sol.

Les propriétaires de résidences construites avant 1990 devraient demander l'aide d'un professionnel pour vérifier la présence d'amiante dans les murs avant de les défaire selon Services de santé Alberta (AHS).

PLUS:rc