NOUVELLES

Il y a 50 ans en Allemagne le président Kennedy lançait: «je suis un Berlinois».

26/06/2013 06:43 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Il y a tout juste 50 ans, le 26 juin 1963, le président des États-Unis, John F. Kennedy, prononçait un discours célèbre à Berlin-Ouest en y allant de la déclaration: «je suis un Berlinois».

Par ces paroles très significatives alors que sévissait la guerre froide, le président Kennedy offrait son soutien à l'Allemagne de l'Ouest en signifiant à ses habitants qu'ils appartenaient au monde libre. Berlin-Ouest était isolée depuis deux ans par le mur érigé par l'Union soviétique (URSS), une initiative fortement critiquée par le président américain.

Quelque 300 000 personnes ont assisté à ce discours prononcé devant le siège municipal de Berlin-Ouest. Le lieu public a ensuite été baptisé Place Kennedy.

L'évènement du 26 juin 1963 a été l'un des derniers grands discours de John F. Kennedy, qui a été assassiné cinq mois plus tard à Dallas, au Texas.

PLUS:pc