NOUVELLES

Démantèlement d'un vaste réseau de trafic de drogue dans cinq pays

26/06/2013 04:11 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT

Les autorités américaines ont annoncé mercredi le démantèlement d'un vaste réseau de trafic de drogue synthétique au terme d'une opération organisée conjointement dans cinq pays, et qui a abouti à la saisie depuis février de plus d'une tonne de drogue.

L'opération baptisée "Project Synergy", qui avait débuté en décembre, a également permis l'arrestation de 225 personnes, notamment aux Etats-Unis et en Australie, a précisé l'Agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA).

Organisé également à la Barbade, au Canada et au Panama, le coup de filet s'est accéléré au cours des trois derniers jours, a précisé la DEA, permettant le saisie de plus de 550 kg de drogue synthétique.

Selon la DEA, il s'agit de la plus importante saisie de drogues synthétiques dans le monde.

"Ces drogues synthétiques sont destructrices, dangereuses et ruinent des vies", a commenté la directrice de la DEA, Michele Leonhart, citée dans un communiqué.

Souvent présentée comme des sels de bain, des encens, des produits pour laver les bijoux, ces drogues sont fabriquées par un processus chimique.

Des herbes présentées comme "légales" et censées avoir les même effets que le cannabis sont par exemple "de plus en plus populaires", rappelle la DEA dans son communiqué, mettant en garde contre le danger qu'elles représentent.

Le responsable de la lutte antidrogue à la Maison Blanche avait lancé en février 2012 une mise en garde spéciale contre ce type de drogues, après une trentaine de décès qui leur avaient été imputés.

mlm/mdm/lb

PLUS:afp