NOUVELLES

Chili: des casseurs affrontent la police à l'approche d'une manif étudiante

26/06/2013 12:33 EDT | Actualisé 26/08/2013 05:12 EDT

SANTIAGO, Chili - Des manifestants cagoulés ont balancé des cocktails Molotov en direction d'un commissariat de police à Santiago, mercredi, quelques heures avant la tenue d'une manifestation étudiante qui devrait mobiliser des millions de Chiliens.

Les manifestants ont également lancé des pierres sur des voitures, vandalisé un restaurant et érigé des barricades à l'aide de chaises et de pneus incendiés, provoquant d'importants bouchons de circulation sur certaines artères de la capitale chilienne pendant l'heure de pointe matinale.

En conférence de presse, le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Andrés Chadwick, a dénoncé les comportements violents des casseurs, qui n'étaient pas des étudiants, mais bien des «criminels» et des «extrémistes», a-t-il dit.

Enseignants, débardeurs et mineurs ont d'ores et déjà annoncé leur intention de prendre part à la manifestation étudiante prévue mercredi.

Le mouvement étudiant réclame depuis déjà deux ans une réforme du système d'éducation. Les jeunes ont pris la rue à maintes reprises afin de faire valoir leur point de vue et demander une meilleure redistribution des richesses.

L'éducation devrait être un enjeu majeur de la prochaine élection présidentielle au Chili, qui se tiendra le 17 novembre.

PLUS:pc