POLITIQUE

Un Canadien a été torturé en Mauritanie selon Amnistie internationale

26/06/2013 04:25 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT
CP

OTTAWA - Amnistie internationale se range derrière un jeune Canadien qui affirme avoir été torturé pendant sa détention en Mauritanie.

Aaron Yoon, âgé de 24 ans, a été condamné il y a près d'un an pour avoir entretenu des liens avec des organisations terroristes et pour avoir posé un danger à la sécurité nationale du pays. Il a écopé d'une peine de deux ans d'emprisonnement.

Alex Neve, le dirigeant de l'aile canadienne d'Amnistie internationale, a rencontré Aaron Yoon lors d'un récent séjour en Mauritanie.

M.Neve cherche à connaître les démarches faites par le gouvernement du Canada à propos de cette affaire mais le ministère des Affaires étrangères refuse de la commenter, affirmant qu'elle relève de la sécurité nationale du Canada.

La Mauritanie affirme qu'Aaron Yoon a eu des liens avec deux autres Canadiens impliqués dans une attaque terroriste contre un complexe gazier en Algérie, le 16 janvier dernier, qui s'est soldée par la mort de 37 otages et de 29 terroristes. Deux anciens camarades de classe de M.Yoon, qui avaient fréquenté la même école secondaire que lui à London, en Ontario, étaient parmi les terroristes qui ont péri.

Le trio avait voyagé ensemble au Maroc et Aaron Yoon maintient qu'il s'était rendu en Mauritanie pour des études religieuses. Il a été arrêté en décembre 2011 et soutient qu'il n'avait rien à voir avec l'attaque de janvier dernier.

En avril dernier, Aaron Yoon s'est plaint d'avoir été battu et torturé.