NOUVELLES

USA: la Cour suprême attendue mercredi sur le mariage gay

25/06/2013 11:48 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

La Cour suprême des Etats-Unis devrait cette fois selon toute probabilité rendre sa décision mercredi sur le mariage homosexuel, au dernier jour de sa session, a annoncé mardi son président John Roberts.

Après avoir rendu trois nouveaux arrêts mardi, la haute juridiction qui prend traditionnellement sa pause estivale au dernier jour de juin siègera encore mercredi pour son dernier jour, a déclaré le juge Roberts à la fin de l'audience de mardi, selon un porte-parole de la Cour.

Il ne reste plus que trois décisions à rendre sur les affaires entendues à l'automne et en hiver. Parmi elles, deux concernent le mariage homosexuel: "Windsor versus United States" et "Hollingworth v. Perry".

Dans un pays où le mariage gay reste interdit ou impossible dans 38 Etats sur 50, la plus haute instance doit se positionner sur ces deux recours, en décidant si le principe d'égalité défendu par la Constitution est violé.

D'un côté, des homosexuels légalement mariés réclament de toucher les mêmes droits que les autres couples mariés. De l'autre, des couples de même sexe bénéficiant des mêmes avantages que les hétérosexuels mariés demandent pourquoi on leur interdit le mariage.

Dans le premier cas, une veuve homosexuelle de New York, Edith Windsor, soutenue par le gouvernement Obama lui-même, réclame que la loi fédérale de défense du mariage, dite DOMA, soit invalidée, car discriminatoire dans les douze Etats et dans la capitale où l'union des couples de même sexe est autorisée.

Dans le second cas, c'est l'interdiction du mariage homosexuel en Californie, ou "proposition 8", qu'un groupe de militants anti-gay demande de confirmer.

A l'audience, les 26 et 27 mars, la haute Cour avait semblé prête à abroger la DOMA mais réticente à légaliser le mariage gay en Californie, dans les huit autres Etats où les homosexuels peuvent se lier par un pacte civil, et à fortiori dans tout le pays.

chv/rap

PLUS:afp