NOUVELLES

Tim Hortons fait face aux demandes d'un important actionnaire américain

25/06/2013 03:27 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

TORONTO - Un important actionnaire de Tim Hortons (TSX:THI), le fonds spéculatif américain Scout Capital Management, demande à la chaîne de cafés de modifier son projet d'expansion aux États-Unis et d'accroître son niveau d'endettement afin de racheter des actions.

Les demandes de Scout sont formulées dans une lettre ouverte adressée au conseil d'administration de Tim Hortons et elles surviennent une semaine après que le fonds new-yorkais eut fait part de son intention d'exercer des pressions sur la chaîne pour qu'elle accroisse sa rentabilité.

Scout a qualifié Tim Hortons d'«entreprise merveilleuse» dotée d'une marque emblématique et comptant sur une clientèle à la fidélité sans pareille au Canada, mais a estimé que le rendement pour les actionnaires pourrait être beaucoup plus élevé.

Scout a augmenté sa participation dans l'entreprise canadienne pour la faire passer à 5,5 pour cent, selon des documents déposés lundi dernier auprès de la Securities and Exchange Commission, l'organisme américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers.

Le fonds spéculatif comptait une participation de 1,48 pour cent dans la chaîne d'établissements spécialisés dans le café et les beignes, à la fin du mois de mars.

Des médias ont récemment rapporté que le fonds spéculatif américain Highfields Capital avait aussi réclamé des changements au sein de la chaîne de cafés, y compris un important rachat d'actions et l'essaimage de ses activités immobilières, à la fin du mois d'avril.

La firme d'investissement détient une participation d'environ 1,56 pour cent dans Tim Hortons.

À la Bourse de Toronto, mardi, les actions de Tim Hortons ont clôturé à 56,29 $, en hausse de 1,74 $, soit 3,2 pour cent par rapport à leur précédent cours de fermeture.

PLUS:pc