NOUVELLES

Serena Williams franchit sans problème le premier tour à Wimbledon

25/06/2013 10:26 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

LONDRES - Toujours aussi à l'aise sur le court central de Wimbledon, Serena Williams a fait une affirmation que personne ne peut contredire: quand son puissant service est au rendez-vous, elle demeure la joueuse à battre au All England Club.

Mettant de côté ses récents commentaires qui l'ont amenée à s'excuser et une brève prise de bec avec Maria Sharapova, Williams a joué comme la quintuple championne qu'elle est à Wimbledon et entrepris la défense de son titre par une victoire aisée de 6-1, 6-3 aux dépens de Luxembourgeoise Mandy Minella.

«Pour moi, c'est le plus grand moment pour une joueuse de tennis de marcher sur le court central, a confié Williams après son premier match à Wimbledon depuis sa médaille d'or olympique de l'an dernier. C'était un grand moment aussi. J'ai tant de bons souvenirs sur ce court.»

Au tableau masculin, le favori Novak Djokovic a également entrepris le tournoi par une victoire, éliminant l'Allemand Florian Mayer 6-3, 7-5, 6-4.

Mayer s'est invité deux fois aux quarts de finale à Wimbledon — perdant face à Djokovic à cette étape de la compétition l'année dernière — mais il n'a jamais semblé en mesure de causer une autre surprise, mardi, au lendemain de l'élimination de Rafael Nadal en première ronde.

Djokovic s'est emparé d'une priorité de 3-0 au premier set et il a réussi un bris pour faire 6-5 au deuxième pour prendre vraiment le contrôle du match.

«J'ai de nouveau ressenti une grande satisfaction à jouer ici sur le court central devant des gradins remplis, a commenté Djokovic. Un match de première ronde, c'est toujours délicat. Je pense que le jeu de Mayer convient bien au gazon, ça m'a donc demandé des efforts.»

Service redoutable

Pour Williams, c'était l'occasion de porter toute son attention sur le tennis après la récente guerre de mots avec Sharapova sur leur vie privée — et des commentaires sur une affaire de viol très publicisée où elle a dû s'excuser — et l'Américaine n'a pas raté son entrée en scène.

Comme d'habitude sur le gazon londonien, Williams, première tête de série, a imposé sa domination avec son redoutable service, remportant le premier set sans perdre un seul point sur son service. Sa principale arme l'a momentanément laissée tomber au début du deuxième set, quand Minella a pu prendre une avance de 2-0 lorsque Williams a commis une double faute sur balle de bris.

Elle était à un point de tirer de l'arrière 3-0 mais elle a ensuite gagné 15 des 18 points suivants pour mener 4-2, et elle a de nouveau réussi le bris pour confirmer sa victoire.

Williams a amélioré son palmarès en carrière à 68 victoires et 8 défaites au All England Club et elle a poursuivi sa séquence victorieuse à 32 matchs, incluant son deuxième titre à Roland-Garros.

«Je n'y pense pas, a poursuivi Williams au sujet de sa séquence. Chaque fois que j'arrive sur le court, c'est un nouveau match.»

Mardi, la seule tête de série qui n'a pas eu la vie facile pour se qualifier est David Ferrer, qui a sumonté une baisse de régime au deuxième set et une vilaine chute pour vaincre l'Argentin Martin Alund 6-1, 4-6, 7-5, 6-2.

La plupart des autres matchs ont respecté la logique. Juan Matin Del Potro, huitième tête de série, a effectué un retour victorieux dans un tournoi du Grand Chelem, l'emportant 6-2, 7-5, 6-1 aux dépens de l'Espagnol Albert Ramos. L'Argentin a raté les Internationaux de France en raison de problèmes respiratoires.

Le Japonais Kei Nishikori, no 12, et l'Allemand Tommy Haas, no 13, l'ont également emporté en trois sets mais l'Allemand Philipp Kohlschreiber, no 16, a gaspillé une priorité de deux sets et, visiblement malade, il a été contraint de déclarer forfait au cinquième set de son match contre le Croate Ivan Dodig.

Chez les dames, la Japonaise Kimiko Date-Krumm, âgée de 42 ans, a obtenu une victoire plus facile encore face à la jeune Allemande Carina Witthoeft, qui a moins de la moitié de son âge, qu'elle a vaincue 6-0, 6-2 en seulement 44 minutes.

Date-Krumm est devenue la deuxième joueuse la plus âgée à remporter un match à Wimbledon après Martina Navratilova, qui avait 47 ans quand elle s'est qualifiée pour la deuxième ronde en 2004. Witthoeft, 18 ans, en est à ses débuts dans un tournoi du Grand Chelem­.

La Chinoise Li Na, no 6, a également accédé à la deuxième ronde, défaisant la Néerlandaise Michaella Krajicek 6-1, 6-1.

PLUS:pc