NOUVELLES

Les États-Unis dépensent plus que les autres pays en éducation

25/06/2013 11:26 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Les États-Unis dépensent plus que les autres pays développés pour financer le système d'éducation — et ce sont les parents et les fondations privées qui ramassent la majeure partie de la facture, comme en témoignent les résultats d'une vaste étude internationale publiée mardi.

Malgré ces investissements, les étudiants américains réussissent moins bien que les autres dans les tests internationaux.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui regroupe les nations les plus développées du monde, écrit également dans son rapport annuel que les enseignants des États-Unis — nouveaux ou expérimentés — sont ceux dont les salaires sont les plus élevés à l'échelle internationale.

Leurs salaires n'augmentent toutefois pas au même rythme que dans les autres pays.

En 2010, les États-Unis ont consacré 7,3 pour cent de leur produit intérieur brut (PIB) à l'éducation, ce qui est supérieur à la moyenne des autres pays de l'OCDE, qui s'établissait à 6,3 pour cent pour la même année de référence, toujours selon le rapport «Regards sur l'éducation 2013».

La même étude démontre par ailleurs que le Canada fait partie des pays les mieux instruits au monde: plus de la moitié des adultes canadiens détiennent un diplôme d'études collégiales ou un grade universitaire, ce qui représente la proportion la plus élevée parmi les pays de l'OCDE.

PLUS:pc