NOUVELLES

Le CIO louange Tokyo plus qu'Istanbul et Madrid dans son rapport technique

25/06/2013 11:57 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

LONDRES - Moins de trois mois avant le vote du CIO, Tokyo a fait l'objet des commentaires les plus positifs, mardi, dans une évaluation technique des trois villes ayant présenté leur candidature pour l'organisation des Jeux olympiques d'été de 2020.

Dans le rapport résumant l'évaluation du CIO des villes impliquées, on avance que Tokyo, Istanbul et Madrid offrent toutes des candidatures «de grande qualité» et présentent chacune leur propre «approche unique».

Le rapport fait état de la crise financière en Espagne, affirmant que le projet olympique de Madrid est réalisable malgré la récession. Le rapport a été finalisé en avril et n'aborde pas les manifestations contre le gouvernement qu'on a récemment vues en Turquie et qui ont soulevé certains doutes concernant la candidature d'Istanbul.

Globalement, Tokyo a eu droit aux remarques les plus positives, alors que le rapport a décrit la capitale du Japon comme «une ville moderne et dynamique qui établit des tendances mondiales», en plus de louanger la configuration compacte de ses stades ainsi qu'«un des systèmes de transport public les plus modernes et efficaces au monde».

Le rapport de 110 pages, qui a été conçu comme une analyse de risques, n'offre pas un classement des villes et ne leur accorde pas de notes. Le document énumère toutefois les forces et les faiblesses, des détails qui sont soigneusement étudiés par les villes candidates au moment d'amorcer les dernières étapes de la course.

Les trois villes peuvent se targuer d'éléments positifs soulignés dans le rapport, qui a été préparé pour les membres du Comité international olympique à l'approche d'une rencontre avec les membres des comités organisateurs des villes candidates la semaine prochaine à Lausanne, en Suisse.

Le CIO choisira la ville-hôte au moyen d'un scrutin secret le 7 septembre à Buenos Aires, en Argentine. Avant le vote, les villes feront une dernière présentation directe aux membres du mouvement olympique.

Istanbul présente sa candidature pour la cinquième fois. Tokyo, qui a organisé les JO de 1964, est de retour pour un deuxième effort consécutif, tandis que Madrid en est à sa troisième tentative d'affilée.

La commission d'évaluation était présidée par le vice-président du CIO Craig Reedie, un Britannique. Les membres de son comité ont visité les trois villes candidates au mois de mars.

PLUS:pc