NOUVELLES

L'ancien ministre fédéral Andy Scott n'est plus

25/06/2013 11:19 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

L'ancien député et ministre fédéral Andy Scott est décédé mardi matin à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

L'homme de 58 ans était atteint d'un cancer.

M. Scott a représenté la région de la capitale néo-brunswickoise à Ottawa de 1993 à 2008, dans les gouvernements de Jean Chrétien et de Paul Martin. Il a remporté cinq élections consécutives. Au cours de sa carrière, il a notamment été ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien ainsi que solliciteur général du Canada.

Il avait démissionné de son poste de solliciteur général en 1998 après avoir été surpris en train de commenter, avant son dénouement, la commission d'enquête sur la répression de la manifestation au sommet de l'APEC à Vancouver.

Plusieurs amis et collègues de M. Scott ont décrit l'ancien député, mardi, comme un leader et un politicien à la conscience sociale.

L'ancien premier ministre Paul Martin l'a décrit comme « l'architecte de l'accord de Kelowna », l'entente qui a promis un financement de plus de 5 milliards $ sur 10 ans pour améliorer le système de soins de santé, le logement et l'éducation auprès des Premières nations.

Le chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a reconnu le dévouement d'Andy Scott aux causes sociales. « Nous avons perdu un Canadien incroyable. Andy Scott était un excellent père de famille, leader et défenseur de la justice sociale », a-t-il écrit, en anglais, dans le réseau social Twitter.

PLUS:rc