NOUVELLES

"Base juridique claire" pour renvoyer Snowden, dit Washington à Moscou

25/06/2013 02:41 EDT | Actualisé 25/08/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont estimé mardi qu'il existait une "base juridique claire" pour renvoyer sur le sol américain Edward Snowden, l'ex-consultant du renseignement recherché par Washington qui est actuellement à Moscou.

"Bien que nous n'ayons pas d'accord d'extradition avec la Russie, il existe néanmoins une base juridique claire pour renvoyer M. Snowden" aux Etats-Unis, a déclaré à l'AFP la porte-parole de la Maison Blanche pour la sécurité nationale, Caitlin Hayden.

Le président russe Vladimir Poutine a dissipé mardi le mystère sur Edward Snowden --à l'origine de révélations sur l'espionnage par l'Agence de sécurité nationale américaine NSA de communications téléphoniques et internet-- en annonçant qu'il se trouvait toujours en zone de transit à l'aéroport de Moscou et que la Russie n'allait pas l'extrader aux Etats-Unis.

Mais selon Mme Hayden, le jeune homme pourrait être expulsé sur la base de ses documents de voyage et des charges pesant contre lui.

"Nous demandons au gouvernement russe d'agir pour expulser M. Snowden sans délai et de se fonder sur la solide coopération existant entre nos forces de l'ordre, en particulier depuis les attentats du marathon de Boston", le 15 avril dernier, a-t-elle ajouté.

Le jeune Américain était invisible depuis dimanche, jour où selon la presse il a quitté Hong Kong pour Moscou. "Il est arrivé en tant que passager de transit et en tant que tel il n'a pas besoin de visa ni d'autres documents", a indiqué mardi Vladimir Poutine, soulignant que la Russie n'avait aucun accord d'extradition avec les Etats-Unis.

Pour éviter toute escalade des tensions avec Moscou, Mme Hayden a assuré que la Maison Blanche était "d'accord avec le président Poutine sur le fait que nous ne voulons pas que cette affaire ait des répercussions négatives sur nos relations bilatérales".

col-sam/jca

PLUS:afp