NOUVELLES

Rafael Nadal tombe dès le premier tour à Wimbledon, face au 110e au monde

24/06/2013 10:08 EDT | Actualisé 24/08/2013 05:12 EDT

LONDRES - Rafael Nadal a été éliminé dès le premier tour du tournoi de Wimbledon, lundi, quand la cinquième tête de série et le champion des Internationaux de France s'est incliné devant le Belge Steve Darcis, le 135e joueur au monde.

Darcis a stoppé à 22 la série de victoires de Nadal grâce à un triomphe de 7-6 (4), 7-6 (8), 6-4.

C'est la première fois que Nadal, deux fois champion à Wimbledon et détenteur de 13 titres dans des tournois majeurs, perd dès le premier tour d'une épreuve du Grand Chelem.

L'Espagnol semblait gêné dans ses mouvements pendant l'affrontement. Il semblait incapable de mettre de la force dans ses jambes pour donner de la puissance à ses coups. On l'a également vu boiter et cesser de courir vers certaines balles.

«Je ne veux pas parler de mon genou cet après-midi, a déclaré Nadal. La seule chose que je peux dire, c'est félicitations à Steve Darcis. Il a joué un match fantastique. Tout ce que je pourrais dire à propos de mon genou serait une excuse, et je n'aime pas donner des excuses quand je perds un match comme je l'ai fait aujourd'hui.

«Je suis confiant que je vais bien récupérer et être prêt pour les prochains tournois.»

«Rafa Nadal n'a pas joué son meilleur tennis, a reconnu Darcis, 29 ans. Le premier match sur gazon est toujours difficile. Bien sûr que c'est une victoire importante. J'ai essayé de me présenter au filet le plus vite possible, de ne pas jouer trop loin de la ligne de fond. Je crois que ç'a bien fonctionné.»

On sait que Nadal s'est absenté pendant sept mois en raison d'une blessure au genou gauche après sa défaite surprise au deuxième tour à Wimbledon, l'an dernier.

«J'ai essayé d'arriver ici en meilleure condition possible, en sachant que cette année serait la plus difficile de toute, et ç'a été le cas, a affirmé Nadal, qui l'a emporté à Roland-Garros pour la huitième fois de sa carrière, plus tôt cette année. Ma saison a été fantastique, beaucoup mieux que je ne l'aurais pensé il y a cinq mois. Je suis content de tout.

«Une défaite comme celle d'aujourd'hui peut arriver, et c'est arrivé. C'est tout, a-t-il ajouté. C'est dur de perdre au premier tour. Mais le tournoi continue, la vie continue. Ceci n'est pas un sport de défaites. Personne ne se souvient des défaites. Les gens se souviennent des victoires. Et je ne veux pas me souvenir de cette défaite.»

Darcis est le joueur le moins bien classé à vaincre Nadal dans tout tournoi depuis que Joachim Johansson, classé 690e, l'a défait en 2006 à Stockholm.

De son côté, dix ans après avoir décroché son premier titre à Wimbledon, Roger Federer a amorcé sa quête pour un huitième championnat au All England Club en affichant le même jeu dominant que par le passé sur gazon.

Lançant officiellement le tournoi sur le court central à titre de champion en titre, Federer a semblé fort à l'aise, alors qu'il a dépecé le Roumain Victor Hanescu 6-3, 6-2, 6-0 en seulement 68 minutes de jeu.

Federer a en quelque sorte donné une clinique de tennis, alors qu'il a inscrit 32 coups gagnants, sept as et seulement six erreurs non-provoquées. Il a remporté 90 pour cent de ses points quand il a réussi son premier service.

Défait par Federer en finale l'an dernier à Wimbledon, le Britannique Andy Murray a disposé de l'Allemand Benjamin Becker 6-4, 6-3, 6-2.

Une année après avoir surpris Nadal à Wimbledon, Lukas Rosol a été éliminé dès le premier tour par un qualifié classé 121e, lundi. Le no 35 mondial s'est incliné 6-3, 4-6, 7-6 (5), 6-7 (4), 6-4 contre l'Allemand Julian Reister.

La sixième tête de série Jo-Wilfried Tsonga a facilement atteint le deuxième tour en s'imposant 7-6 (4), 6-4, 6-3 contre le Belge David Goffin.

Chez les femmes, la cinquième tête de série Sara Errani a subi une élimination surprise aux mains de l'adolescente portoricaine Monica Puig, au compte de 6-3, 6-2.

Puig, 19 ans, a dominé l'Italienne d'expérience au moyen de ses coups en puissance depuis la ligne de fond.

La deuxième tête de série Victoria Azarenka a quant à elle fait fi d'une blessure au genou droit subie lors d'une chute inquiétante, et vaincu la Portugaise Maria Joao Koehler 6-1, 6-2.

Azarenka a crié de douleur après avoir glissé et chuté en fond de terrain lors du deuxième jeu du deuxième set. Elle a échappé des sanglots, reçu les premiers soins puis disputé le reste de l'affrontement avec un bandage au genou. Même si elle boitait visiblement, elle l'a aisément emporté contre Koehler, qui en est à ses débuts à Wimbledon.

«J'étais sous le choc, a dit Azarenka de sa réaction initiale. Pendant deux minutes, la douleur était si constante que j'étais sous l'effet de la panique. Je ne savais pas ce qui était arrivé. C'était si soudain.»

Azarenka, qui prévoyait subir des examens plus poussés plus tard lundi, aura maintenant 48 heures pour récupérer d'ici son prochain match.

«C'est bien d'avoir du temps pour m'en remettre, mais je dois quand même passer par une évaluation finale», a-t-elle indiqué.

En ayant fini de sa dispute verbale avec Serena Williams, Maria Sharapova s'est retrouvée avec une fiche de 11-0 en matchs du premier tour à Wimbledon quand elle a défait la Française Kristina Mladenovic 7-6 (5), 6-3.

L'ancienne no 1 mondial Ana Ivanovic l'a emporté 7-6 (1), 6-0 contre la qualifiée française Virginie Razzano.

PLUS:pc