Le Heat célèbre son championnat avec une parade au centre-ville de Miami

Publication: Mis à jour:
HEAT
PC

MIAMI - LeBron James a pris place au sommet d'un autobus à deux étages avec un cigare, lundi, alors que le Heat célébrait son championnat avec une parade au centre-ville de Miami.

Shane Battier a envoyé des baisers à la foule, Dwyane Wade a levé trois doigts en l'air et Chris Andersen a battu des ailes, en clin d'oeil à son surnom de «Birdman».

Les joueurs, leurs familles et amis et les membres de l'organisation ont bien fêté, lundi, alors que plus ou moins 400 000 personnes les acclamaient le long des rues.

La journée était torride, avec le mercure atteignant 35 degrés Celsius dès 11h00. De nombreux joueurs avaient des carabines à eau pour rafraîchir un peu les amateurs.

«C'est le summum, a dit James pendant la parade. C'est le summum. C'est la raison pourquoi je me suis joint à cette équipe. Je suis vraiment privilégié. On ne peut pas demander mieux.»

L'entraîneur Erik Spoelstra portait sa casquette de championnat à l'envers, tandis que Wade saluait les partisans le long du parcours.

«Miami sait faire la fête mieux que partout ailleurs dans le monde, a dit Spoelstra. Il a fallu neuf mois de sacrifices, neuf mois à travailler fort à chaque jour, avec des hauts et des bas. C'est incroyable d'avoir pu terminer ça avec une victoire devant nos partisans.»

Le Heat a remporté son deuxième titre de suite jeudi dernier contre San Antonio, au terme d'un septième match remporté 95-88.

«Je suis chez moi ici. Ils m'ont toujours bien traité, a dit Wade. Je vais probablement passer toute ma vie dans cette ville fabuleuse. Je remercie les gens de Miami d'avoir fait de moi un des leurs.»

James a été nommé le joueur par excellence de la finale pour une deuxième année de suite, ajoutant à ce même honneur pour la saison régulière.

«Je suis honoré, a dit James. J'ai regardé tellement de finales de la NBA quand j'étais plus jeune, et je voulais faire partie de tout ça. C'est incroyable de le concrétiser.»

Le Heat a eu besoin de toute une remontée dans le sixième match; en déficit de cinq avec moins de 30 secondes au cadran, James et Ray Allen ont réussi des tirs de trois points pour forcer la prolongation. La contribution d'Allen est venue avec seulement 5,2 secondes à disputer en temps régulier.

«Je dois dire que c'est le plus gros tir que j'ai réussi dans toute ma carrière», a confié Allen.

La police n'a pas rapporté de problèmes importants, aidée de chiens pisteurs parmi la foule. Les organisateurs avaient interdit les sacs à dos mais plusieurs personnes en avaient quand même, et certains faisaient l'objet de fouilles par mesure de sécurité.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
PHOTOS: NBA Finals Game 7
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction