NOUVELLES

L'eau risquerait davantage d'être contaminée près des puits de gaz de schiste

24/06/2013 12:34 EDT | Actualisé 24/08/2013 05:12 EDT
Shutterstock
hands of the water drop

DURHAM, États-Unis - Les citoyens habitant à moins d'un kilomètre de puits de gaz de schiste semblent être davantage à risque de voir leur eau contaminée par des gaz errants.

Des chercheurs de l'université Duke, en Caroline du Nord, ont analysé 141 échantillons d'eau potable provenant de puits privés du nord-est de la Pennsylvanie, où se trouve le bassin de schiste Marcellus.

L'étude fait non seulement état de concentrations plus élevées de méthane dans l'eau potable puisée à moins d'un kilomètre de forages de gaz de schiste — comme l'avaient déjà démontré d'autre études —, mais aussi des concentrations plus élevées d'éthane et de propane.

Les résultats de leur étude sont publiés par la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences.

Les concentrations de méthane étaient six fois plus élevées et les concentrations d'éthane 23 plus élevées dans des résidences situées à moins d'un kilomètre d'un puits de gaz de schiste. Du propane a été détecté dans 10 échantillons, tous puisés à moins d'un kilomètre d'un puits de gaz également.

Selon les chercheurs, les données sur le méthane, l'éthane et le propane, de même que d'autres nouvelles données recueillies, suggèrent toutes que le forage a affecté la qualité de l'eau potable de certaines résidences.

Les chercheurs précisent que les données sur la contamination à l'éthane et au propane sont inédites et très difficiles à réfuter, puisqu'il n'y a aucune autre source biologique de l'un ou l'autre de ces contaminants, alors que le gaz du gisement Marcellus en est rempli.

Deux études préalables avaient démontré une contamination au méthane dans des puits d'eau potable près des puits de gaz de schiste du nord-est de la Pennsylvanie. Une troisième étude n'a découvert aucune contamination dans la zone entourant des puits de gaz de schiste en Arkansas.

Aucune étude n'a démontré quelque contamination que ce soit provenant des liquides utilisés pour la fracturation hydraulique, la technique utilisée pour extraire les gaz du schiste.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fracturation hydraulique: les pour et les contre