NOUVELLES

L'ambulance transportant Nelson Mandela a subi des pépins mécaniques

22/06/2013 08:26 EDT | Actualisé 22/08/2013 05:12 EDT

JOHANNESBURG - Une ambulance transportant Nelson Mandela vers un hôpital, il y a deux semaines, a été ennuyée par des problèmes mécaniques, de sorte que l'ex-politicien de 94 ans a dû être transféré à bord d'un autre véhicule d'urgence, a révélé samedi le gouvernement sud-africain.

Des mesures ont été prises pour s'assurer que l'état de l'ancien président ne soit pas affecté, a précisé Pretoria.

Le leader anti-apartheid repose toujours dans un état préoccupant mais stable à l'hôpital, selon le bureau du président Jacob Zuma.

Le gouvernement a confirmé les informations à propos des problèmes d'ambulance lorsque M. Mandela a été transporté pour soigner ce que des responsables ont décrit comme une infection pulmonaire récurrente. CBS News a rapporté que M. Mandela avait dû être transféré dans une autre ambulance par des températures hivernales, au petit matin du 8 juin, après avoir attendu sur le bord de l'autoroute pendant 40 minutes.

Le gouvernement a toutefois assuré que les docteurs étaient satisfaits que le Prix Nobel de la Paix n'avait subi «aucun mal» à ce moment-là.

Le trajet, entre le domicile de M. Mandela, en banlieue de Johannesburg, et un hôpital de la capitale était d'environ 50 kilomètres.

«L'ambulance militaire pour soins intensifs entièrement équipée transportait des spécialistes et des infirmières formés pour les soins intensifs. Le convoi comportait également deux véhicules d'intervention rapide, a précisé la présidence. Lorsque l'ambulance a éprouvé des ennuis de moteur, il a été décidé qu'il serait mieux d'effectuer un transfert dans une autre ambulance militaire, qui était elle-même accompagnée d'une ambulance civile pour le reste du trajet.»

Au cours des derniers jours, des informations fournies par le gouvernement, l'ex-président Thabo Mbeki et un petit-fils de M. Mandela ont indiqué que la santé de «Madiba» s'améliorait, bien qu'il ait fait l'objet de nombreux soins à l'hôpital à plusieurs reprises au cours des derniers mois.

Le 29 avril, la télévision d'État a diffusé des images de M. Mandela, en compagnie du président Zuma et d'autres invités. Bien que M. Zuma ait affirmé que l'ex-président se portait bien, celui-ci semblait hagard et affaibli.

PLUS:pc