NOUVELLES

La durée des matchs varie d'un stade à l'autre dans les Ligues majeures

22/06/2013 03:11 EDT | Actualisé 22/08/2013 05:12 EDT

CINCINNATI - Vous voulez aller voir un match de baseball à Seattle? Attendez-vous à voir moins de lancers, moins de points et à le quitter plus rapidement qu'ailleurs. Vos billets sont valides au Fenway Park ou au Yankee Stadium? Alors déplacez vos plans de fin de soirée car vous y serez pour un bon bout de temps.

La durée moyenne d'un match des Ligues majeures de baseball varie considérablement d'un stade à l'autre, bien qu'une constante soit toujours observable: inscrire des points est divertissant, mais ça prend du temps. Compte-tenu du fait que les stades favorisent de plus en plus les frappeurs, ces matchs rapides sont devenus une denrée rare dans certaines villes.

Ça ne dérange pas tout le monde, bien sûr.

«Si je vais voir un match de baseball — ou, du moins, quand j'allais voir un match de baseball lorsque j'étais gamin — plus il durait longtemps, plus je m'amusais», a déclaré le gérant des Rays de Tampa Bay Joe Maddon. «Je pouvais passer plus de temps au stade.»

Que vous soyez jeune ou vieux, aucun amateur de baseball ne passe plus de temps dans un stade que ceux des Red Sox de Boston. Au cours des cinq dernières années, un match de neuf manches au Fenway Park prenait en moyenne trois heures et huit minutes à être complété — le plus long dans les Ligues majeures, selon STATS LLC. Un match au Yankee Stadium prend trois heures et cinq minutes, tandis qu'il s'étend sur trois heures au Miller Park, des Brewers de Milwaukee, et au Coors Field, des Rockies du Colorado.

Les amateurs qui fréquentent le Safeco Field de Seattle ne passent pas beaucoup de temps à leur siège. Un match de neuf manches prend en moyenne deux heures et 44 minutes, selon STATS. C'est une différence de 24 minutes, au total, par rapport à un match au Fenway Park.

Un match de neuf manches dans les Ligues majeures cette saison dure en moyenne deux heures et 58 minutes, ce qui constituerait la plus haute moyenne de l'histoire si la tendance se maintient. Les matchs s'allongent depuis quelques saisons déjà — un match de neuf manches était disputé en deux heures et 45 minutes en 1988, en comparaison.

Il existe une corrélation entre le temps de jeu et l'attaque des clubs.

Les quatre stades où le plus de points ont été marqués depuis 2009 figurent parmi les sept premiers pour la durée moyenne des matchs, selon STATS. La moyenne de points marqués est de 10,3 à Fenway — la deuxième plus haute derrière les 10,8 au Coors Field. Il se marque en moyenne 9,8 points au Yankee Stadium.

Tous ces coureurs qui croisent le marbre entraînent évidemment plus de lancers pour les artilleurs. Les amateurs assistent en moyenne à 299,7 tirs par tranche de neuf manches au Fenway Park, soit le plus haut total dans les Ligues majeures. Viennent ensuite le Yankee Stadium et le Miller Park (292,7) et le Coors Field (291,5).

Si un coureur atteint les sentiers, alors le lanceur devient un peu plus prudent, et la rencontre s'éternise.

«Plus il y a de traffic (sur les sentiers), plus il s'écoule de temps entre les lancers afin de s'assurer que l'offrande soit la meilleure pour limiter les dégâts», a expliqué le releveur des Reds de Cincinnati Sam LeCure. «Les erreurs sont décuplées dans les stades qui favorisent les frappeurs. Je crois que c'est la raison pour laquelle ces stades figurent parmi ceux où les matchs sont les plus longs.»

Le Safeco Field et l'AT&T Park des Giants de San Francisco affichent une moyenne de 7,1 points par match, soit le plus faible total des Ligues majeures. Ces deux stades présentent également les matchs les plus courts — 2:46 au AT&T Park, contre 2:44 au Safeco Field.

PLUS:pc