NOUVELLES

Allan Simonsen meurt après avoir été victime d'un accident aux 24 du Mans

22/06/2013 12:41 EDT | Actualisé 22/08/2013 05:12 EDT

LE MANS, France - Le pilote danois Allan Simonsen est mort après avoir été victime d'un accident lors des 24 heures du Mans, devenant ainsi le premier participant à perdre la vie dans cette épreuve d'endurance depuis 1997, ont indiqué les organisateurs samedi.

Simonsen, qui était âgé de 34 ans, a été transporté à l'hôpital après que sa voiture Aston Martin no 95 ait dérapé et percuté les rails de sécurité au virage du Tertre Rouge, qui est habituellement négocié à environ 170 kilomètres à l'heure, environ 10 minutes après le début de l'épreuve.

Son décès a été constaté peu de temps après son arrivée à l'hôpital «à cause de la gravité de ses blessures», ont précisé les organisateurs.

Après 12 heures de compétition, l'Audi no 2 d'Allan McNish était en tête. McNish avait complété 181 tours et devançait la Toyota no 8 d'Anthony Davidson par un tour et la Toyota no 7 de Nicolas Lapierre par deux tours.

Un bolide Toyota a déjà terminé deuxième à trois reprises lors de l'épreuve, mais le manufacturier japonais n'a jamais gagné.

Audi est à la recherche d'un 12e titre lors de la plus célèbre course d'endurance au monde. Seul Porsche, avec 16 triomphes, totalise plus de victoires qu'Audi.

Sebastien Enjolras était auparavant le dernier pilote à avoir perdu la vie, lors de la séance d'essais libres des 24 heures du Mans en 1997. Le dernier décès en course s'était produit en 1986 (Jo Gartner).

Le pire accident de l'histoire des 24 heures du Mans est survenu en 1955, lorsque la Mercedes de Pierre Levegh a quitté le bitume pour aller s'écraser dans la foule, tuant plus de 80 spectateurs.

L'écurie Aston Martin Racing, qui compte cinq bolides Vantage V8 en piste dans les séries GTE-Pro et GTE-Am, a choisi de poursuivre la course à la requête de la famille Simonsen.

Après l'accident du Danois, la voiture de sécurité s'est amenée en piste et la course a été interrompue pendant une heure afin de réparer les rails de sécurité endommagés.

Simonsen participait aux 24 heures du Mans, une course d'endurance, pour la septième fois de sa carrière.

PLUS:pc