NOUVELLES

Toyota mise sur sa stratégie de course pour contrer Audi aux 24 Heures du Mans

21/06/2013 01:12 EDT | Actualisé 21/08/2013 05:12 EDT

LE MANS, France - Toyota va miser sur la stratégie en course pour contrer la vitesse supérieure d'Audi aux 24 Heures du Mans ce week-end.

Audi a décroché les trois premières places sur la grille tandis que Toyota va prendre le départ des quatrième et cinquième positions.

Le Français Loic Duval au volant de son Audi no 2 a réussi le tour le plus rapide en qualifications en trois minutes 22,349 secondes sur le circuit de 13,5 kilomètres.

L'Allemand Andre Lotterer, le Suisse Marcel Fassler et le Français Benoit Treluyer, champions en titre, occuperont aussi la première ligne de la grille. À bord de l'Audi no 1, Lotterer a terminé à 1,3 seconde de Duval, détenteur de la pole.

L'Espagnol Marc Gene a complété ce tir groupé du fabricant allemand en enregistrant le troisième chrono avec l'Audi no 3.

«C'est une belle façon de commencer le week-end, a déclaré Wolfgang Ullrich, directeur d'Audi Motorsport. Les trois premières positions sur la grille s'avèrent une belle récompense pour toute l'équipe mais, comme toujours au Mans, ce n'est pas vraiment crucial.»

Audi sera en quête d'un 12e titre à Le Mans. C'est le deuxième plus fort total de victoires après Porsche qui en compte 16.

La vitesse n'est pas une garantie de victoire aux 24 Heures du Mans. La fiabilité importe tout autant dans une compétition remportée par l'équipe qui complète le plus de tours en 24 heures, avec un maximum de trois pilotes en alternance.

Les Toyota de Stéphane Sarrazin, no 8, et Kazuki Nakajima, no 7, ont roulé à quatre secondes de l'Audi de Duval en qualifications.

Le constructeur japonais est toutefois convaincu que la consommation de carburant et la gestion des pneus pourraient faire pencher la balance en sa faveur.

«La stratégie de course jouera un rôle important, a commenté l'Autrichien Alexander Wurz, le co-pilote de Nakajima. Nous profiterons de la séance d'échauffement pour faire les derniers réglages pour la course. Le véritable défi est maintenant 24 heures de course.»

Le mois dernier, le comité d'endurance de la FIA a permis un réservoir de carburant de 76 litres pour la Toyota TS030 hybride à essence tout en limitant l'Audie R18 hybride au diesel à 58 litres. Ces modifications aux règlements ont légèrement amélioré les chances de Toyota au Mans.

«Ils pourraient réaliser un tour de plus à chaque relais et ainsi sauver trois arrêts aux puits pendant les 24 heures de la course, a révélé Ullrich. Nous devons être plus rapide d'une demi-seconde qu'eux pendant la course.»

Toyota a brièvement mené la course l'an dernier mais n'a pu batailler pour la victoire après l'abandon des deux voitures.

Au championnat mondial d'endurance la saison dernière, le constructeur japonais a battu Audi dans trois des six courses auquel il a pris part, s'imposant à Sao Paulo, Fuji et Shanghai.

Le départ de la 81e édition de la course sera donné à 9h (HAE), samedi.

PLUS:pc