BIEN-ÊTRE

La technologie Google Glass intrônisée à Wimbledon ?

21/06/2013 06:51 EDT | Actualisé 21/08/2013 05:12 EDT

Google a annoncé que la joueuse de tennis Bethanie Mattek-Sands, 28 ans, actuellement au 58e rang mondial, porterait l'invention futuriste de Google à l'occasion de la plus ancienne compétition de tennis au monde, Wimbledon, qui démarre le 24 juin à Londres.

Alors que le Daily Mail s'est déjà emparé de cette information, affirmant que Mattek-Sands faisait preuve d'un manque de respect pour le tournoi, ni Google ni Mattek-Sands n'ont confirmé que l'appareil serait porté pendant les matchs officiel. La joueuse le teste cependant pendant les entraînements. Wimbledon est baigné de tradition et il s'agit du seul tournoi du grand chelem qui ne permet pas aux joueurs de porter autre chose que le blanc réglementaire.

L'histoire ressemble donc à un gros coup publicitaire -- à ce jour, personne en dehors des États-Unis ne possède le gadget qui n'a pour le moment aucun but avoué mais qui est déjà dénoncé pour atteinte à la vie privée. 

Cependant, Google clame haut et fort les mérites de son invention : "Le potentiel de Glass dans le monde du sport est immense. La technologie relie athlètes, entraîneurs et fans de façon nouvelle. Bethanie peut par exemple enregistrer ses frappes de son propre point de vue à l’entrainement et partager les images avec ses entraineurs. […] Les fans de Bethanie peuvent vivre l’aventure de son point de vue de joueuse sur la route de Wimbledon, où elle disputera son premier match la semaine prochaine", explique la firme dans un communiqué.

Une grande gamme d'"action cams" poids plume existent déjà et à la différence de Google Glass, Go Pro Hero 3 est par exemple quasi-indestructible et capable de filmer en full HD à 40 images par minute.


ch/kc/ji/sbs