Inondations en Alberta : 3 victimes, selon la GRC

Publication: Mis à jour:
CALGARY FLOODING
AP

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) confirme que trois corps ont été repérés dans les eaux de la rivière Highwood près de High River en Alberta, qui est en proie à d'importantes inondations.

Seulement deux corps ont pu être repêchés, car les autorités jugent qu'il serait trop dangereux de récupérer le troisième.

L'identité des victimes n'est pas encore connue.

La GRC confirme également qu'une femme qui a été emportée par le courant de la rivière Highwood, jeudi, alors qu'elle était à bord de son camping-car, près de Longview, manque toujours à l'appel.

Pour suivre cet événement depuis votre téléphone cellulaire, cliquez ici.

Le premier ministre Harper n'a jamais rien vu de tel à Calgary

Vendredi après-midi, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a rencontré la première ministre de l'Alberta, Alison Redford, à Calgary ainsi que le maire de la ville, Naheed Nenshi, en raison des inondations dans le sud de l'Alberta.

M. Harper, qui représente la circonscription Calgary-Sud-Ouest depuis plus de 10 ans, a qualifié la situation de « surprenante ».

« C'est un événement incroyable, la situation est très mauvaise pour certaines communautés », a souligné le premier ministre.

Il a assuré qu'Ottawa offrirait une aide constante aux Albertains pendant cette catastrophe naturelle.

« Les gens du sud et du centre de l'Alberta font preuve d'une force, d'un courage et d'une détermination remarquables face aux ravages des inondations dans leurs régions », a déclaré le premier ministre Harper. « Le gouvernement fédéral agit promptement pour aider les autorités municipales et provinciales à répondre aux besoins des sinistrés. »

Mme Redford et de M. Nenshi ont souligné le travail des membres de la communauté, des secours et du gouvernement fédéral depuis le début des inondations.

Évacuations à Calgary

Environ 75 000 personnes ont dû quitter leur logement vendredi matin à Calgary ainsi que de nombreux Albertains du sud de la province.

Les autorités de Calgary ont procédé à une évacuation contrôlée du centre-ville vendredi après-midi. Le courant a dû être coupé à cause de l'eau. Selon le maire Nenshi, il serait fort surprenant que l'électricité soit rétablie d'ici le milieu de la semaine prochaine.

Environ 1300 soldats ont été déployés dans le sud de la province pour prêter main forte aux sinistrés, indique un porte-parole de la base militaire d'Edmonton, Fraser Logan. La nuit dernière, trois hélicoptères des Forces ont sauvé 31 personnes réfugiées sur des toits et les ont transportées à l'aéroport de High River.

Les priorités des soldats seront les opérations de sauvetage, l'aide humanitaire et l'aide au déplacement des sinistrés.

Le bureau du premier ministre du Canada ajoute que « l'équipement suivant est aussi en train d'être acheminé vers les personnes touchées par les inondations : huit hélicoptères, un avion militaire, des camions et d'autres véhicules. »

Les refuges de Calgary ont une capacité de 2500 personnes et en ont accueilli environ 1500 jusqu'à présent, a précisé le maire de la ville, Naheed Nenshi. Il ajoute que la majorité des évacués se sont réfugiés chez des amis ou des proches.

Les niveaux des rivières Elbow et Bow ont atteint leur sommet vendredi au petit matin.

De nombreux citoyens, incluant le maire Nenshi, affirment qu'ils n'ont jamais vu la rivière Bow aussi élevée et aussi rapide. Pour sa part, l'eau de la rivière Elbow déborde de deux mètres le barrage, mais celui-ci a été conçu pour ce genre de situation.

La Ville déconseille à quiconque de se rendre au centre-ville. La plupart des routes y sont submergées et les commerces sont fermés. Plus d'une vingtaine d'artères et de ponts à travers la ville figurent au nombre des routes fermées sur le site web de la Ville. Également, on compte de nombreux détours aux parcours de la régie des transports de Calgary.

Le stade Saddledome de Calgary, où le traditionnel Stampede aura lieu dans deux semaines, est aussi inondé jusqu'à la septième rangée de sièges. Pour ce qui est du zoo de Calgary, certains animaux ont dû être transportés dans des secteurs plus élevés du site.

Toutes les écoles sont fermées vendredi également, incluant l'Université de Calgary et l'Université Mount Royal.

Le Parti conservateur du Canada songe quant à lui à annuler son congrès national, qui doit se tenir la semaine prochaine dans la métropole albertaine.

Évacuation et état d'urgence ailleurs

En plus de Calgary, de nombreuses municipalités du sud de l'Alberta étaient toujours aux prises avec des cours d'eau déchaînés vendredi.

L'état d'urgence a été décrété à Medicine Hat vendredi après-midi. Environ 10 000 résidents doivent se préparer à évacuer leurs logements. Un transport en autobus est disponible pour les résidents qui n'auraient pas de véhicules pour se déplacer.

La Ville indique qu'à cause de l'importante quantité d'eau anticipée, l'installation de sacs de sable près des maisons et des commerces serait inefficace. Un refuge a été aménagé au Collège Medicine Hat.

À High River, l'ordre d'évacuation complète est toujours en vigueur. Les lignes téléphoniques terrestres ne fonctionnent pas et le service cellulaire est intermittent. La route 2 est inondée entre High River et Nanton et la circulation est redirigée vers le nord.

Canmore reste pratiquement coupée du monde. Une seule route est à peu près praticable et elle est réservée aux services d'urgence. Le niveau de la rivière Cougar a baissé mais demeure dangereux. Un avis de faire bouillir l'eau est toujours en vigueur et les évacués ne peuvent toujours pas rentrer chez eux.

Okotoks connaît un peu de répit : l'avis d'évacuation y a été levé et toutes les routes ont été rouvertes. La rivière Sheep regagne lentement son lit. Le centre d'accueil établi au centre récréatif d'Okotoks demeure ouvert. Toutefois, le débit de la rivière est toujours rapide et les berges pourraient être instables. Les autorités conseillent donc d'éviter les environs du cours d'eau.

Du côté de Bragg Creek, 600 personnes évacuées jeudi après-midi demeurent loin de chez elles.

À Redwood Meadow, un avis d'évacuation est devenu un ordre d'évacuation durant la nuit : 1100 personnes ont dû quitter leur domicile.

Selon les autorités, ceux qui résident aux abords de la rivière Elbow ne pourront pas réintégrer leur domicile avant lundi soir. Quant à ceux qui habitent près de la rivière Bow, il est encore trop tôt pour savoir quand ils pourront rentrer chez eux en toute sécurité.

À Red Deer, l'état d'urgence n'est plus en vigueur.

La Saskatchewan est également aux prises avec des inondations, bien que la situation soit bien moins préoccupante dans cette province.