Huffpost Canada Quebec qc
Myriam Lefebvre Headshot

FrancoFolies 2013: Ludo Pin flotte... les deux pieds à Montréal (ENTREVUE)

Publication: Mis à jour:
LUDO PIN
Josee Lecompte

Avec son nouvel album sorti en mars et sa participation à la dernière édition des Francouvertes, l’auteur-compositeur-interprète Ludo Pin a hérité d’un hiver et d’un printemps bien occupés.

Flottant comme sur un nuage dans ce tourbillon musical, il conserve pourtant ses deux pieds sur terre. Installé depuis maintenant trois ans au Québec, on sent que l’artiste est bien déterminé à aller de l’avant avec sa carrière québécoise. Et sa présence aux FrancoFolies de Montréal le réjouit énormément: « C’est un peu comme l’aboutissement de tout ce qui s’est fait cette année. Le spectacle arrive au bon moment par rapport au lancement de mon album Paris-Montréal. Là, tout est bien prêt pour mon concert. »

Le fruit de belles rencontres

Ludo Pin a su se bâtir un brillant carnet d’adresses musical avant même de mettre les pieds dans la belle province. Résultat: son deuxième disque, Paris-Montréal, a été co-réalisé avec Navet Confit et on entend le clavier d’une certaine Ariane Moffatt sur quelques morceaux. « J’essaie toujours de pousser des portes. En France, j’ai lancé un 45 tours qui a rapidement rebondi. Là-bas, comme je travaillais avec Audiogram, j’ai pu rencontrer Ariane Moffatt lors d’un de ses passages. Puis, un peu plus tard, alors qu’elle repassait et que je travaillais sur mon EP, je l’ai invitée à passer en studio, et puis voilà », raconte l’artiste.

Tout a déboulé lorsqu’il participait aux FrancoFolies 2009. « J’ai rencontré ma blonde. Je me suis installé rapidement. Tout d’un coup, je changeais de pays et je changeais de vie », dit-il. Et voilà qu’il s’est plongé à la découverte de nouveaux contacts pour construire son petit monde, quelque part entre deux continents.

De Montréal à Paris

Qu’évoque Paris-Montréal pour Ludo Pin? La transition. « Je voulais symboliser ce changement. Après tout, ce qui m’a obsédé le plus, pendant deux ans, c’était la recherche de billets d’avion. Je me demandais toujours quand je reviendrais », relate-t-il. Plusieurs textes ont d’ailleurs été écrits dans les airs, ce qui coïncide bien avec l’ambiance planante que l’on retrouve dans sa musique.

Ludo Pin parvient difficilement à dissocier ce qui est de Montréal et ce qui est de Paris dans son œuvre: « Il y a quelque chose de très français dans la façon dont j’écris mes textes. » D’un autre côté, la nouvelle vie dans laquelle il évolue le pousse à oser des choses qu’il n’aurait pas essayées dans son pays d’origine. « J’avais peut-être le fantasme de faire et ici, j’arrive à le faire », admet-il. Montréal lui a aussi permis de prendre conscience de l’espace… « Dans ce disque, il y a plus d’air que dans le précédent ou même que dans mon EP. Marcher, vivre dans le froid, dans l’hiver… Tout cela a nourri en moi le sentiment de prendre le temps de faire les choses », raconte-t-il.

Au final, c’est l’effet de résonance des deux villes qui aura eu un impact sur son cheminement artistique. Paris-Montréal vaut le voyage. Ses mélodies mélancoliques sont parfaitement bien dosées de saveurs électro et de sonorités folk. C’est vaporeux, intimiste et dès la première écoute, on flotte.

LES TROIS QUESTIONS HUFFPOST

1. Mis à part vous, quel artiste nous suggérez-vous d’aller voir aux FrancoFolies?

R. Marcie

2. Quel est votre lieu favori à Montréal?

R. Le chemin de fer derrière notre local sur De Gaspé. Avec une vue sur le gros cylindre et avec le petit chemin de terre… C’est mon trajet fétiche. J’aime beaucoup les paysages industriels.

3. Nommez un mot de la langue française pour décrire votre œuvre.

R. Curiosité

Une chimie évolutive

Le spectacle de Ludo Pin se veut pour lui un éternel « work in progress. » « Tant que je ne suis pas complètement à l’aise, j’essayerai différentes affaires », affirme le chanteur. Le noyau fort de la formation scénique s’est formé alors qu’il faisait une mini-résidence en France. Composé de Navet Confit, réalisateur de l’album, de Mathieu Vézio, à la batterie, et de Ludo Pin, le trio tente de reproduire, mais aussi de faire évoluer le disque sur scène. On alterne entre des chansons électro, des machines et d’autres trucs qui sont plus acoustiques », explique-t-il.

Le chanteur sera sur la scène SiriusXM ce vendredi, 21 juin, à 21h. Il prépare une tournée québécoise qui pourrait s’amorcer en novembre prochain.

Ludo Pin - 21 juin, 21h - Scène SiriusXM

EN VIDÉO:

EN IMAGES:

Close
FrancoFolies: 19 juin 2013
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée