Elisa Lam, la Canadienne de 21 ans retrouvée morte en février dernier dans une citerne d'un hôtel de Los Angeles, s'est noyée accidentellement, a annoncé jeudi l'institut médico-légal.

Le corps avait été découvert après que des clients de l'hôtel s'étaient plaint d'une faible pression d'eau. Originaire de Vancouver, Elisa Lam voyageait seule et elle n'avait plus donné signe de vie à ses parents pendant les trois semaines précédent la découverte de son cadavre.

La police avait alors jugée sa mort "suspecte".

Des enregistrements vidéo d'une caméra placée dans un ascenseur l'avaient montrée agissant de manière étrange avant sa disparition.

L'institut médico-légal de Los Angeles a conclu jeudi que le décès était "accidentel et dû à une noyade". Une autre cause ayant "significativement" contribué au décès est le trouble bipolaire dont souffrait la défunte, a précisé à l'AFP le médecin-légiste Fred Corral.

Interrogé sur la manière dont Elisa Lam a pu tomber dans la citerne, haute de plus de 3 mètres et recouverte d'un couvercle, il a déclaré: "Il semble qu'elle l'ait escaladée".

Le personnel du Cecil Hotel, situé dans le centre de Los Angeles, avait précisé que la terrasse du toit, où sont situées les citernes, était fermée à clé, avec des alarmes, mais que les quatre réservoirs d'eau n'étaient pas verrouillés.