Huffpost Canada Quebec qc
Myriam Lefebvre Headshot

FrancoFolies 2013: Lynda Thalie, la «femme-soleil» (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
LYNDA THALIE
David Kirouac

Qui a dit qu’il ne faisait que treize degrés Celsius dimanche soir aux FrancoFolies? Sur la scène Bell, à la place des Festivals, Lynda Thalie a su faire augmenter le thermomètre pour réchauffer le cœur des festivaliers s’étant déplacés dans le but d’entendre son plus récent album, Nomadia. Et comme l’artiste sait nous faire voyager, elle s’est même transformée en agente de bord durant quelques instants. « Décollage immédiat à bord de Nomadia! », a-t-elle lancé au début de sa prestation.

Si les spectateurs sont demeurés plutôt épars devant la grande scène, ils ont pu en profiter pour bouger à leur aise. Les festivaliers frappaient des mains, s’adonnaient à quelques mouvements de baladi. Surtout, Lynda Thalie ne lâchait pas la foule. Elle interagissait avec elle, invitant à sautiller et à faire des «youyous».

Le slam urbain de Mohammed

La soirée regorgeait de bijoux artistiques, dont Mohammed que l’on peut décrire comme un slameur urbain. La présence de ce dernier comptait beaucoup pour Lynda Thalie. « Ce grand artiste, c’est mon frère, à moi ! », s’est-elle exclamée, avant de laisser place à un texte chargé en émotions intitulé Les frontières. Mohammed a reçu des applaudissements fort nourris lorsqu’il a lancé « Je suis Montréalais, Algérois, Français », à un public métissé.

Des invités colorés

L’interprétation de Desert Rose (Sting) par Lynda Thalie et Karim (Syncop) a grandement plu, tout comme la présence de Yann Perreau se joignant à la chanteuse pour le refrain de la pièce Je l’attends. « Lynda Thalie c’est la femme-soleil », a-t-il affirmé avant d’enchaîner avec son succès, C’est beau comme on s’aime, revisité sans piano et avec plus de percussions pour l’occasion. C’était en effet très beau de voir Thalie et Perreau se laisser aller et faire des pirouettes. Leur amitié était contagieuse ; on pouvait apercevoir des gens s’enlacer dans l’assistance.

Nicolas Maranda, réalisateur du dernier disque de la chanteuse, est monté sur scène pour offrir One Drop, titre qu’ils ont créés en duo et qui est assurément l’un des plus prometteurs de l’album. Les paroles de cette pièce sont très évocatrices. Morceau encore méconnu du public, on observait tout de même des fans répéter les mots de la chanteuse.

L’artiste d’origine algérienne Zaho était aussi de la partie. Thalie a ajouté sa voix à la sienne sur Je te promets.

Un album qui lui colle à la peau

C’est une Lynda Thalie en pleine forme que l’on a pu voir ce soir. Ses plus récents extraits lui allaient parfaitement. Elle était comme un poisson dans l’eau! Accompagnée par cinq musiciens, dont Mélissa Lavergne aux percussions et Jean-François Beaudet à la guitare, elle a laissé ses fans repartir avec le plus grand sourire. Mission accomplie !

EN PHOTOS:

Close
FrancoFolies: 16 juin 2013
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée