Les FrancoFolies de Montréal célèbrent peut-être leur 25e anniversaire cette année, mais ce soir, Robert Charlebois leur a fait de l’ombre du haut de ses 50 ans de carrière. C’est un hommage des plus vibrants qui a eu lieu à la Place des Arts pour souligner l’œuvre de cette légende vivante de la musique québécoise.

Rare en une soirée qu’on entend autant d’applaudissements et qu’on compte un si grand nombre d’ovations. Impossible de calculer toutes les fois où les spectateurs se sont levés pour acclamer l’artiste. Il a sans doute reçu autant d’ovations qu’il a d’années de carrière!

« Bonsoir mes amis ! On laisse faire le ‘mesdames, messieurs’ !», s’est exclamé Charlebois pour saluer la foule. Le spectacle a démarré avec une Louise Forestier en plein délire à ses côtés pour interpréter Lindberg. Le ton était donné. Déjà, le public se laissait transporter par cette vague d’amour rendu à l’icône.

Quelques moments forts

Le moment fort du spectacle ? Le spectacle en soi. Marcel Sabourin le mentionnait par le biais d’un témoignage vidéo, Robert Charlebois est un «showman». Sa prestation et celle de ses invités ont été sublimes du début jusqu’à la fin et les spectateurs se sont sentis honorés de faire partie de cette grande fête.

Les cousins français Alain Souchon et Laurent Voulzy, que Charlebois surnomme ses frères, ont offert une Sensation très sentie dans un style folk rock. La vedette de la soirée avait précédemment chanté Belle-Île-en-Mer aux côtés de Voulzy et Foule sentimentale avec Souchon. « Robert Charlebois, c’est quand même Charlebois ! », a déclaré ce dernier, visiblement touché de prendre part à l’événement.

Le chanteur a fait bien rire lorsqu’il a parlé de sa « lâcheté »… la « lâcheté » qu’il avait de ne pas répondre à ses fans lui demandant d’interpréter La Complainte du phoque en Alaska, sachant très bien qu’il s’agissait plutôt d’un classique de Beau Dommage. Ce soir, il s’est donc offert le privilège, au grand plaisir de l’assistance, de chanter la pièce que Michel Rivard a terminée à ses côtés. La Complainte du phoque en Alaska est déjà une chanson émouvante, ce soir, elle a atteint une beauté et une pureté inestimables.

D’autres artistes sont montés sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier, dont Ingrid St-Pierre, Dumas, le fils du chanteur Jérôme Charlebois, Alain Lefebvre et la grande Diane Dufresne. Pierre Lapointe et Les Trois Accords ont reçu l’incroyable honneur d’interpréter respectivement J’t’aime comme un fou et Je reviendrai à Montréal. Dans des styles complètement différents, Les Trois Accords dans un rock n’roll festif, Pierre Lapointe sous forme guitare-voix, ont enfilé de grandes chaussures avec une belle humilité.

Merci!

Les spectateurs ne peuvent s’être sentis plus privilégiés que d’avoir assisté à cet événement. L’artiste n’a ni perdu un cheveu de sa tête frisée ni perdu un grain de sa fougue. Simplement qu’à le regarder gratter sa guitare… Son solo sur Si j’avais les ailes d’un ange témoignait de son énergie inépuisable. Il a terminé sa prestation avec Le Mur du son et le dernier mot qu'il a prononcé, « éternel », ne pouvait pas mieux se prêter à sa musique.

Robert Charlebois, le fou, l’inventif, l’émouvant, le psychédélique, le showman…la légende vivante.

Robert Charlebois, merci.

LA SOIRÉE EN IMAGES:

Loading Slideshow...
  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • 50 ans! Robert Charlebois (Crédit photo: David Kirouac)

  • Robert_Charlebois_2013-06-15-7

  • Les Colocs pour la vie (Crédit photo: David Kirouac)

  • Les Colocs pour la vie (Crédit photo: David Kirouac)

  • Les Colocs pour la vie (Crédit photo: David Kirouac)

  • Les Colocs pour la vie (Crédit photo: David Kirouac)

  • Les Colocs pour la vie (Crédit photo: David Kirouac)

  • Les Colocs pour la vie (Crédit photo: David Kirouac)

  • Les Colocs pour la vie (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Ben Mazué. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Ben Mazué. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Ben Mazué. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Ben Mazué. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Ben Mazué. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert d'Ingrid St-Pierre. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert d'Ingrid St-Pierre. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert d'Ingrid St-Pierre. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert d'Ingrid St-Pierre. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert d'Ingrid St-Pierre. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert d'Ingrid St-Pierre. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Pierre Kwenders. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Sophie Vaillancourt. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Sophie Vaillancourt. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Sophie Vaillancourt. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Sophie Vaillancourt. (Crédit photo: David Kirouac)