NOUVELLES
14/06/2013 08:22 EDT | Actualisé 14/08/2013 05:12 EDT

Un proche du premier ministre tchèque est soupçonné d'espionnage

PRAGUE - Un des principaux conseillers du premier ministre tchèque Petr Necas aurait ordonné à une agence militaire de renseignement d'espionner illégalement trois personnes, selon ce qu'affirment la police et les procureurs du pays.

Le procureur Ivo Istvan a indiqué vendredi que Jana Nagyova, le directeur du cabinet du premier ministre, a été accusé d'abus de pouvoir.

Six autres personnes, dont l'actuel et l'ancien directeur des renseignement militaires et deux parlementaires, sont aussi accusés d'abus de pouvoir et de corruption.

M. Istvan a ajouté que Nagyova est soupçonné d'avoir ordonné une surveillance illégale.

L'agence de presse CTK cite l'avocat de Nagyova, selon qui l'ancienne femme de M. Necas compte parmi les victimes de cet espionnage présumé.

La police avait mené de multiples perquisitions jeudi. Vendredi, les autorités ont affirmé que les motivations de Nagyova étaient «strictement privées», sans fournir plus de détails.

PLUS:pc