NOUVELLES
14/06/2013 04:21 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Les premières ministres Clark et Redford se rencontreront ce vendredi

KELOWNA, C.-B. - Les premières ministres de l'Alberta et de la Colombie-Britannique tenteront d'aplanir leurs profondes divergences, ce vendredi, lors d'une rencontre qu'elles tiendront à Kelowna, en Colombie-Britannique.

Cet entretien d'une heure entre Christy Clark et son homologue de l'Alberta, Alison Redford, précédera leur participation à la conférence des chefs de gouvernement des provinces de l'ouest du Canada qui se déroulera à Winnipeg.

Mmes Clark et Redford ne voient guère du même oeil le développement du projet Northern Gateway qui est constitué d'une construction d'oléoduc devant relier les sites de sables bitumineux de l'Alberta à un port maritime de la côte du Pacifique, en Colombie-Britannique.

Après leurs discussions de l'automne dernier à ce sujet, Mme Clark avait qualifié sa rencontre avec son homologue de glaciale.

Mme Clark avait alors posé cinq conditions environnementales pour que la Colombie-Britannique appuie le projet. Alison Redford avait alors déploré que sa voisine cherchait à tirer davantage profit du projet au détriment de l'Alberta.

Le mois dernier, Victoria a officiellement déclaré son opposition à Northern Gateway, signalant aux autorités fédérales qu'elles ne devraient pas l'approuver tel quel.

Néanmoins, Christy Clark soutient que la relation entre les deux provinces est historiquement saine et elle dit ressentir qu'un climat de collaboration s'installe. Elle croit aussi que l'Alberta et la Colombie-Britannique font mieux que d'autres provinces dans l'objectif de renforcer l'économie canadienne.

PLUS:pc