NOUVELLES
13/06/2013 08:39 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Entente de principe entre les TCA et Via Rail

PC

Les Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) et Via Rail ont annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi la conclusion d'une entente de principe dans le but de renouveler la convention collective des employés.

L'accord, qui devra maintenant être entériné par les syndiqués, met fin à la possibilité qu'une grève soit déclenchée sous peu par les employés du transporteur ferroviaire.

Aucun détail sur le contenu de l'entente n'a été divulgué.

Les TCA avaient pourtant laissé entendre précédemment que les deux parties étaient loin d'en arriver à un accord.

Une offre globale présentée par Via Rail mercredi soir avait été rapidement rejetée par l'exécutif syndical. Elle prévoyait des hausses salariales de 2 % par année pendant trois ans, mais en échange, le transporteur exigeait une contribution accrue des employés à leur régime de retraite.

Pourparlers intenses

Les deux parties négociaient sans arrêt à Montréal depuis le début de la semaine.

« Ce processus a été long et émotif pour les membres de notre comité central de négociation, a expliqué Bob Orr, adjoint au président national des TCA, dans un communiqué transmis peu après minuit. Nous avons consacré des jours à des négociations très tendues sur des questions capitales pour les membres et nous nous réjouissons d'avoir obtenu une entente sans conflit de travail. »

Les TCA représentent quelque 2200 personnes employées par Via Rail au service à la clientèle, aux services de bord et à l'entretien.

L'ancienne convention collective est échue depuis le 31 décembre dernier. L'exécutif syndical avait en main un mandat de grève accordé par 94 % des syndiqués au début du mois.

On ne sait pas encore quand exactement l'entente sera soumise au vote des syndiqués.