NOUVELLES
13/06/2013 09:16 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Les LGBT seraient moins heureux que les autres Américains, selon un sondage

NEW YORK, États-Unis - Même s'ils affirment être mieux acceptés par la société, les lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres (LGBT) américains sont, en moyenne, moins heureux que les autres adultes américains, selon un nouveau sondage publié jeudi.

Le sondage du Pew Research Center est l'un des plus vastes et des plus détaillés menés auprès de la communauté LGBT des États-Unis par un institut de sondage réputé.

Le sondage a été réalisé du 11 au 29 avril parmi un échantillon national de 1197 adultes qui se sont précédemment identifiés comme lesbiennes, gais, bisexuels ou transgenres. Le sondage a été mené en ligne, un mode de sondage qui, selon le Pew Research Center, produit des réponses plus honnêtes sur des sujets sensibles.

«Ce que nous avons découvert, c'est que pour les LGBT américains, les temps sont meilleurs, mais cela ne veut pas dire que ce soit facile», a expliqué Paul Taylor, vice-président du Pew Research Center. «Plusieurs cherchent encore une place confortable dans une société où l'acceptation s'accroît, mais reste limitée.»

Le sondage révèle un surprenant mélange de points de vue et d'expériences.

Par exemple, 92 pour cent des personnes sondées ont déclaré que la société les acceptait mieux depuis une dizaine d'années, et une proportion tout aussi élevée s'attend à être encore mieux acceptée dans dix ans.

Mais 39 pour cent des sondés ont déclaré avoir été rejetés par leur famille ou de proches amis à cause de leur orientation sexuelle. Trente pour cent ont été victimes d'attaques ou de menaces physiques, 29 pour cent ne se sont pas sentis les bienvenus dans des lieux de culte et 58 pour cent ont été la cible de blagues désobligeantes ou d'insultes.

Comparativement au public américain en général, les LGBT sont plus progressistes politiquement, moins religieux et moins heureux de leur vie. Seulement 18 pour cent des adultes LGBT se disent «très heureux», comparativement à 30 pour cent des adultes américains.

Les personnes sondées ont été interrogées sur leur décision de dévoiler leur orientation sexuelle à leur famille. Environ 56 pour cent ont déclaré l'avoir dit à leur mère et 39 pour cent à leur père. La plupart de ceux qui en ont parlé à leurs parents ont affirmé avoir trouvé cela difficile.

Selon le sondage, 93 pour cent des adultes LGBT sont favorables à la légalisation du mariage entre conjoints de même sexe aux États-Unis.

L'échantillon comprenait 398 hommes gais, 277 lesbiennes, 479 bisexuels et 43 transgenres.

Le sondage comporte une marge d'erreur de plus ou moins 4,1 points de pourcentage.

PLUS:pc