NOUVELLES
13/06/2013 11:22 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Les investissements dans la programmation canadienne ont augmenté en 2012

OTTAWA - Les stations privées de télévision traditionnelle ont consacré 17,6 pour cent de plus à la programmation canadienne pour l'année de radiodiffusion se terminant le 31 août 2012, alors que les dépenses en émissions étrangères ont légèrement diminué, a révélé jeudi le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.

Les dépenses totales en émissions canadiennes engagées par les stations traditionnelles privées sont passées de 562,9 millions $ en 2011 à 661,8 millions $ en 2012, dont 133 millions $ ont été versés aux producteurs indépendants pour l'acquisition d'émissions canadiennes, a indiqué le CRTC par voie de communiqué.

Les dépenses au chapitre de la programmation étrangère ont diminué, passant de 729 millions $ en 2011 à 726 millions $ en 2012.

Les stations de télévision traditionnelle privées ont vu leurs recettes chuter de 5 pour cent, passant de 2,14 milliards $ en 2011 à 2,04 milliards $ en 2012. Au cours de la même période, les dépenses sont passées de 1,9 milliards $ en 2011 à 1,92 milliards $ en 2012, soit une augmentation légèrement supérieure à 1 pour cent.

En 2012, les recettes tirées de la vente de publicités locales sont demeurées relativement stables à 355 millions $. Toutefois, les radiodiffuseurs privés ont connu une baisse des recettes provenant de la publicité nationale, lesquelles sont passées de 1,47 milliards $ en 2011 à 1,35 milliards $ in 2012.

Au même moment, les investissements dans l'acquisition et la production d'émissions ont grimpé, passant de 1,36 milliards $ en 2011 à 1,44 milliards $ en 2012, ce qui représente une augmentation de 5,8 pour cent.

En 2012, la Société Radio-Canada a déclaré des recettes de publicité de 372,7 millions $, ce qui représente une augmentation de 1 pour cent par rapport aux 369,6 millions $ générés l'année précédente. De plus, les dépenses en programmation de la SRC s'élevaient à 786,1 millions $, dont 93 pour cent ont été consacrées à des émissions canadiennes.

PLUS:pc