Huffpost Canada Quebec qc
Myriam Lefebvre Headshot

FrancoFolies 2013: À la découverte de Philippe Brach (ENTREVUE)

Publication: Mis à jour:
PHILIPPE BRACH
Philippe Brach en concert. (Crédit photo: Valérie Fraser) | Valerie Fraser

Certains diront qu’il est fou brac, mais le jeu de mots est facile. D’autres diront qu’il a le « son du Lac » et certains iront même jusqu’à dire qu’ils entendent Dédé Fortin quelque part dans son grain de voix. Au final, Philippe Brach est Philippe Brach dans toute sa simplicité. Et c’est cette authenticité qui le mènera aux FrancoFolies ce vendredi, 14 juin sur la scène SiriusXM. Il y présentera son univers folk rock tantôt lubrique tantôt ludique. Entrevue.

C’est en participant au concours L’Étoile montante Ford l’été dernier que l’auteur-compositeur-interprète de 23 ans a, sans le savoir, tailler sa place au sein de la programmation 2013. « Alain Simard (président-fondateur des FrancoFolies) a entendu mes chansons un peu par hasard. [...] Il est venu me voir après pour me dire d’envoyer mon démo. C’était une belle coïncidence ! », affirme-t-il.

Philippe Brach a plus d’un concours derrière la cravate. Il a d’ailleurs remporté Ma première Place des arts il y a un mois, événement qu’il qualifie de belle surprise puisqu’il s’était inscrit l’an dernier sans avoir été sélectionné. « Je m’étais dit que je ne me réinscrirais pas parce que je cadrais plus ou moins dans l’optique du concours. Puis, j’ai gagné un autre prix via un autre festival, obligeant l’organisation à me sélectionner pour l’édition 2013. Je n’ai pas eu à passer les auditions », dit-il. L’expérience aura été des plus enrichissantes pour lui: « J’ai été accueilli avec une ouverture d’esprit plus que surprenante et il y a eu beaucoup de pertinence à travers le processus. Je suis super content de l’avoir fait. »

LES TROIS QUESTIONS HUFFPOST

1. Mis à part toi, quel artiste nous suggères-tu d’aller voir aux FrancoFolies?

R. Oxmo Puccino

2. Quel est ton lieu favori à Montréal?

R. L’Espace Public sur Ontario

3. Nomme un mot de la langue française pour décrire ton œuvre.

R. Spontané

Ce qu’il faut comprendre de Philippe Brach, c’est qu’il ne se braquera pour rien au monde, excepté à l’idée de devoir plaire aux autres. Et c’est aussi cette désinvolture qui fait sa marque de commerce. « Si je fais quelque chose, je vais toujours le faire en restant moi-même. » Il n’y a personne au monde, cette personne-là n’est pas encore née…qui pourra changer Philippe Brach ! « À partir du moment où tu assumes ce que tu dis et ce que tu fais, tu n’as pas besoin de te faire dire qui tu es par des gens qui ne savent peut-être pas, eux-mêmes, qui ils sont », considère-t-il.

Cette vision qu’il a du milieu artistique n’empêche pas son ouverture d’esprit et sa folie inventive. C’est d’ailleurs pourquoi il devient difficile de le classer dans un genre musical précis. Son art est brut. Son folk s’évade du format guitare et douce voix et transporte le public dans un monde déjanté où tous les accords sont permis.

Philippe Brach vivra de magnifiques expériences au cours de l’été. On pourra le voir au Festival en chanson de Petite-Vallée, puis en première partie de Richard Desjardins à Jonquière en Musique. Pour la suite, si tout va comme sur des roulettes, son premier album verrait le jour à l’hiver 2014. Pour le moment, il est possible de télécharger son EP sur iTunes.

Philippe Brach – 14 juin, 19h – Scène SiriusXM

EN VIDÉO:

EN IMAGES:

Francofolies 2013: quelques artistes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée