NOUVELLES
12/06/2013 05:21 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Washington appelle Ankara à respecter la liberté d'expression

Les Etats-Unis ont exhorté mercredi la Turquie, en proie à des manifestations, à respecter la liberté d'expression, se disant "préoccupés" par "toute tentative de punir des individus pour avoir simplement exercé" ce droit.

"Nous sommes préoccupés par toute tentative de punir des individus pour avoir simplement exercé leur liberté d'expression", a déclaré à la presse la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki, évoquant ce droit suprême aux Etats-Unis protégé par le 1er amendement de la Constitution.

"Nous condamnons les tentatives de toutes les parties de provoquer des violences", a-t-elle ajouté.

"Nous comptons sur les autorités turques pour faire respecter ces libertés", a affirmé Mme Psaki, énumérant les "libertés d'expression, de réunion, d'association" et l'existence de "médias libres et indépendants" comme piliers nécessaires d'une Turquie stable et prospère.

Depuis près de deux semaines, un large mouvement de contestation contre le gouvernement turc agite le pays, marqué par des heurts entre manifestants et forces de l'ordre.

Ces protestations ont été déclenchées après une intervention brutale de la police le 31 mai pour évacuer les occupants du parc Gezi, voué à la destruction dans le cadre d'un projet d'aménagement de la place Taksim, à Istanbul.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a tenté mercredi de désamorcer la fronde en évoquant l'idée d'un référendum sur ce projet d'aménagement de la place Taksim.

jkb-lor/are

PLUS:afp