NOUVELLES
12/06/2013 10:54 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Turban interdit au soccer : Gérard Bouchard est contre

Radio-Canada

Le sociologue Gérard Bouchard juge indéfendable la position de la Fédération québécoise de soccer interdisant le port du turban par les joueurs de religion sikhe.

Le coprésident de la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles croit que les motifs invoqués sont insuffisants pour justifier une telle décision.

Selon lui, il aurait fallu, par exemple, que la sécurité des joueurs soit mise en cause, ou que le turban ait un impact négatif sur le jeu lui-même. Il indique qu'aucune démonstration n'a été faite sur ces plans particuliers.

Gérard Bouchard croit que ce n'est pas à une fédération sportive de porter sur ses épaules un débat que la société civile a éludé jusqu'à maintenant.

L'historien déplore l'intervention de l'association canadienne dans le débat.

« Je pense qu'il faut d'abord examiner le fond de l'affaire entre nous (...) » — Gérard Bouchard

Il explique que la sensibilité québécoise est un héritage de la Révolution tranquille qui a été aussi un rejet de l'hégémonie de l'église catholique, et, du même coup, du religieux dans son ensemble. La rupture est toujours présente selon lui, mais elle a tendance à s'estomper chez les jeunes qu'il côtoie dans ses conférences.

INOLTRE SU HUFFPOST

Turban au soccer: Twitter s'enflamme
De quelles religions sont les Québécois?