VIDEO
12/06/2013 06:30 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Tour pour tous: des anti-mariage gay menacent le Tour de France

AFP

MARIAGE GAY - En France, bien que la loi autorisant le mariage homosexuel a été publiée au Journal officiel le 18 mai, ses opposants continuent à mener des actions de contestation. Et ils s'en prennent désormais aux grands évènements sportifs.

Ainsi, après avoir perturbé la finale masculine de Roland-Garros dimanche (voir plus bas), voici que des anti-mariage gay menacent maintenant le Tour de France, rapporte France Info.

Une action, baptisée "Le Tour pour tous", a été initiée sur les réseaux sociaux par Samuel Lafont, qui se présente comme "conseiller national UMP" sur Twitter et qui apparaît comme un fervent contempteur du mariage pour tous. Avec ce nouveau mouvement, celui-ci compte perturber chaque étape du Tour 2013, qui partira le 29 juin de Porto-Vecchio en Corse.

Une page Facebook a été créée pour l'occasion, avec l'évènement:

tour pour tous

"De toutes les régions de France, participons au Tour de France Pour Tous! Du 29 juin au 21 juillet, nous aurons une visibilité internationale incroyable pour afficher notre combat contre la loi Taubira et la théorie du genre. #TourPourTous", est-il notamment écrit dans le descriptif de cette page Facebook.

Un compte Twitter a aussi été monté:

Selon France Info, les actions des opposants au mariage gay sur le prochain Tour de France pourraient se matérialiser par d'immenses banderoles déployées au départ d'une étape ou au sommet d'un col. Toujours selon le site de la radio, le Bloc identitaire a salué l'initiative et souhaiterait y prendre part.

Le ministère de l'Intérieur surveille en tout cas de près ces menaces. Mais pour l'instant, "rien ne dit qu'ils passeront à l'acte", explique un gradé de la gendarmerie sur France Info. "On va adapter notre dispositif si besoin", précise-t-il tout de même.

» Voici le tracé en vidéo du Tour de France 2013 :

Roland-Garros pour commencer

Dimanche, des anti-mariage gay avaient perturbé la finale entre Rafael Nadal et David Ferrer dans le deuxième set. Un Homen a notamment fait irruption sur le court Philippe Chatrier un fumigène à la main. Au total, douze personnes ont été interpellées, puis sept d'entre elles ont été placées en garde à vue.