NOUVELLES
12/06/2013 11:29 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Rue Maguire : le conseil de quartier ne veut pas d'un édifice en hauteur

Le projet de construire un immeuble doté d'un stationnement souterrain juste à côté de l'ancien hôtel de ville dans le secteur de Sillery ne trouve pas beaucoup d'appui. Le conseil de quartier s'est prononcé à l'unanimité, mardi soir, contre un changement de zonage.

La Ville de Québec souhaite vendre le terrain de la rue Maguire pour construire un immeuble de quatre étages sur le stationnement à ciel ouvert. Autant les résidents que les commerçants jugent ce projet inacceptable.

L'idée d'aménager un stationnement souterrain, payant, irrite particulièrement les commerçants du secteur.

Le président de la Société de développement commercial Maguire, François Joyet, croit que ça ne ferait que compliquer davantage l'accès aux commerces. « Ce qu'on recherche c'est plutôt une combinaison ou on retrouverait du stationnement de surface disponible pour la clientèle pressée avec une solution de stationnement d'usage mixte souterrain », précise-t-il.

M. Joyet souligne également qu'il faudrait au minimum doubler le nombre de places de stationnement disponibles à l'heure actuelle.

Les résidents craignent de leur côté que les rues voisines de la rue Maguire soient envahies par les automobilistes à la recherche de stationnement.

La présidente du conseil de quartier, Christiane Trudel, se questionne sur l'urgence d'agir de la Ville dans le dossier. « Si jamais les citoyens voulaient faire un référendum sur le projet, ça tombe au mois de juillet pendant que tout le monde est partie est vacances. C'est une impression, mais on dirait que c'est une commande », observe Mme Trudel.

La conseillère du district Francine Lortie a pris acte de l'opposition au changement de zonage en promettant de revoir le projet.

PLUS:rc