NOUVELLES
12/06/2013 11:45 EDT

Pas d'accusations contre deux employés de la morgue

Radio-Canada

Il n'y aura pas d'accusations portées contre deux employés de la morgue de Québec qui ont été congédiés, en 2007 et 2011, pour avoir pris des photos de cadavres de femmes. Les hommes avaient une collection de photos de dépouilles.

Selon le bureau du procureur de la Couronne, il s'agit d'agissements bizarres, mais pas criminels. Cette affaire avait soulevé un tollé et de l'indignation.

La Coroner en chef Louise Nolet avait demandé une enquête policière. En mars, elle avait expliqué à la presse qu'au moins un employé avait été congédié dans d'étranges circonstances.

Les faits

En octobre 2011, un employé de la morgue de Québec a avisé son supérieur de gestes jugés inappropriés posés par un de ses collègues. Une enquête a été amorcée et l'accès aux locaux de la morgue a été interdit à l'employé soupçonné.

Les vérifications effectuées par les enquêteurs ont confirmé que l'employé avait fait un usage inapproprié du matériel informatique dans le cadre de ses fonctions, ce qui a mené à son congédiement le 20 mars 2012.

La Coroner en chef a toutefois tenu à démentir les rumeurs selon lesquelles le matériel aurait été utilisé à des fins de pornographie juvénile. Aucune accusation criminelle n'a d'ailleurs été déposée contre l'employé.

Louise Nolet a souligné qu'à la suite de l'incident, le Bureau du Coroner a pris tous les moyens nécessaires pour éviter qu'une telle situation ne se reproduise.

En 2007, un autre employé de la morgue de Québec a été dénoncé parce qu'il prenait des photos de cadavres.