NOUVELLES
12/06/2013 03:35 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Mandela toujours dans un état grave

Le gouvernement sud-africain a indiqué mercredi que l'état de santé de l'ancien président Nelson Mandela restait inchangé.

Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj, a déclaré que l'état de l'icône de la lutte contre l'apartheid était toujours « grave mais stable ».

« Je n'ai pas eu de nouvelles, le bulletin d'hier est toujours valable », a-t-il dit.

Le premier président noir de l'Afrique du Sud, âgé de 94 ans, est hospitalisé depuis cinq jours pour une infection pulmonaire récurrente, résultat probable d'une tuberculose contractée pendant ses 27 années passées en prison. Depuis décembre, il a fait quatre séjours à l'hôpital.

Le silence de la présidence sur l'état de santé Nelson Mandela n'augure rien de bon. Lors de ses précédentes hospitalisations, le gouvernement avait donné plus de nouvelles et indiqué comment l'ancien chef d'État répondait aux traitements.

Les proches de Neslon Mandela ont été vus entrant et sortant de l'hôpital où les médias croient que le lauréat d'un prix Nobel de la paix est hospitalisé. Selon un quotidien sud-africain, la famille Mandela devrait bientôt s'exprimer publiquement sur sa santé.

Son âge et sa santé chancelante ont poussé certains de ses admirateurs et ses amis à souhaiter publiquement que son combat se termine. L'archevêque à la retraite Desmond Tutu a dit prier pour « le confort et la dignité » de son vieil ami, que les Sud-Africains surnomment affectueusement « Madiba », en référence à son nom de clan.

Neslon Mandela a été libéré de prison en 1990 pour ensuite contribuer à la transition qui a vu la fin de l'apartheid et son élection à la présidence sud-africaine en 1994

Quel avenir pour nos retraites? Consultez notre dossier. .

PLUS:rc