NOUVELLES
12/06/2013 10:22 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

L'appel à la bombe au chantier du CUSM était un canular

Geoffrey Dirat

MONTRÉAL - L'appel à la bombe qui a forcé l'évacuation du vaste chantier de construction du futur Centre universitaire de santé McGill (CUSM), à Montréal, mercredi matin, n'était finalement rien de plus qu'un canular.

Selon le Service de police de la ville de Montréal (SPVM), l'appel de menaces avait été logé peu après 9h00 par une personne qui signalait la présence d'un colis pouvant exploser.

Par mesure de sécurité, les autorités responsables du vaste chantier ont signifié aux quelque 1000 travailleurs qui y oeuvrent qu'ils devaient l'évacuer. Pour ce faire, les travailleurs ont reçu l'aide du SPVM.

Une fouille exhaustive des lieux a démontré qu'aucun colis, suspect ou non, ne s'y trouvait.

Une enquête policière a été instituée dans l'espoir d'identifier l'auteur de la mauvaise plaisanterie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le chantier des urgences du CUSM