NOUVELLES
11/06/2013 04:40 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Wall Street s'inquiète de voir l'aide des banques centrales s'amenuiser

Wall Street a terminé dans le rouge mardi, les investisseurs s'interrogeant sur la pérennité des mesures de soutien à l'économie apportées par les banques centrales après le statu quo décidé par la Banque du Japon sur sa politique: le Dow Jones a cédé 0,76% et le Nasdaq 1,06%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a perdu 116,57 points à 15.122,02 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 36,82 points à 3.436,95 points.

L'indice Standard & Poor's 500 a reculé de 1,02% (-16,68 points) à 1.626,13 points.

La décision de la banque centrale japonaise de ne pas amplifier son récent programme d'assouplissement monétaire destiné à stimuler la croissance du pays a alimenté les craintes des acteurs du marché de voir la Réserve fédérale américaine (Fed) commencer à revenir sur ses propres mesures de soutien.

"Ils s'attendaient visiblement à ce que la Banque du Japon aille plus loin", a remarqué Andrew Fitzpatrick, de Hinsdale Associates.

"La question pour eux est maintenant de savoir quand et comment la Réserve fédérale américaine va ralentir son propre programme d'aide à l'économie", a ajouté l'analyste.

La politique monétaire très accommodante de l'institution a en effet largement soutenu l'embellie du marché actions ces derniers mois, notamment via un programme de rachats d'actifs à hauteur de 85 milliards de dollars par mois qui permet d'inonder les marchés de liquidités.

"La possibilité de voir tout cet argent facile disparaître inquiète fortement les investisseurs et provoque une forte volatilité", a remarqué David Levy, de Kenjol Capital Management.

Pour cette même raison, les investisseurs ont gardé un oeil sur Karlsruhe, en Allemagne, où la Cour constitutionnelle examine la conformité des mécanismes de sauvetage de la zone euro avec la Loi fondamentale du pays.

Le marché obligataire a progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,195% contre 2,215% lundi soir, et celui à 30 ans à 3,334% contre 3,370% la veille.

jum/soe/rap

PLUS:afp