NOUVELLES
11/06/2013 04:36 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Une députée conservatrice contestée aidera au choix d'un juge de la Cour suprême

OTTAWA - Une députée dont Élections Canada a recommandé la suspension fait partie d'un comité dominé par les conservateurs et chargé de désigner un nouveau magistrat à la Cour suprême du Canada.

La députée manitobaine Shelley Glover figure parmi les trois conservateurs nommés au sein de ce comité de cinq personnes par le ministre de la Justice, Rob Nicholson.

Mme Glover est engagée dans une bataille judiciaire avec Élections Canada depuis que des vérificateurs ont remarqué des irrégularités dans ses dépenses électorales de 2011.

Dans un geste inusité, le Directeur général des élections a écrit au président de la Chambre des communes, le mois dernier, pour l'aviser que deux députés conservateurs du Manitoba — Mme Glover et James Bezan — devraient être suspendus et perdre leurs privilèges parlementaires à la lumière de ces récentes découvertes.

Le président de la Chambre, Andrew Scheer, a décidé de ne pas appliquer cette sanction, en attendant les décisions des tribunaux. Il a toutefois précisé par la suite qu'il reverrait sa décision, à la demande des libéraux.

Le comité devra recommander trois candidats pour le siège laissé vacant par le juge Morris Fish, qui a annoncé son départ à la retraite. Le premier ministre et le ministre de la Justice arrêteront ensuite leur choix final parmi l'un de ces finalistes.

PLUS:pc