NOUVELLES
11/06/2013 10:02 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Un taliban se fait exploser devant la Cour suprême afghane: 17 morts

KABOUL - Un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée mardi devant la Cour suprême afghane à Kaboul, faisant au moins 17 morts et 39 blessés.

Les talibans ont revendiqué la responsabilité de l'attaque, affirmant qu'un de leurs combattants avait tué des juges qui obéissent aux puissances occidentales.

Le président afghan, Hamid Karzaï, a condamné l'attaque, affirmant qu'il s'agissait d'un «autre acte terroriste qui montre que les talibans servent les ennemis de l'islam».

Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier à Kaboul depuis le 6 décembre 2011, quand un kamikaze s'était fait exploser dans un mausolée chiite, tuant au moins 80 personnes.

L'explosion de mardi s'est produite alors que les employés de la cour sortaient de l'édifice par la porte arrière après leur journée de travail, a indiqué un policier, Jahn Agha.

D'après un porte-parole de la police, Hashmat Stanikzai, le kamikaze conduisait un véhicule utilitaire sport et il a spécifiquement visé les minibus transportant des employés de la cour. Toutes les victimes sont des civils ou des employés de la cour, selon la police.

L'édifice de la Cour suprême afghane est situé sur une route très fréquentée du centre de Kaboul, près de l'ambassade des États-Unis. Le siège de l'OTAN en Afghanistan se trouve également à proximité.

Un porte-parole des talibans, Zabiullah Mujahid, a revendiqué la responsabilité de l'attentat, affirmant dans un communiqué que les insurgés étaient obligés d'attaquer les «juges cruels» qui se plient aux volontés des pays occidentaux.

«L'Émirat islamique d'Afghanistan a été obligé d'agir contre ce régime fantoche parce que le peuple a souffert à cause des tribunaux», affirme le communiqué des talibans.

PLUS:pc