NOUVELLES
11/06/2013 06:42 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Sous-marins: Ottawa devait annoncer ses intentions, plaident des spécialistes

OTTAWA - Le gouvernement Harper devrait annoncer la mise au rancart de sa flotte désuète de sous-marins ou alors amorcer les démarches pour la renouveler et ce, avant que davantage de fonds publics ne soient gaspillés, plaident deux groupes de réflexion.

Le Centre canadien de politiques alternatives et l'Institut Rideau affirment que les sous-marins Victoria, achetés usagés de la Grande-Bretagne à la fin des années 1990, en sont à leur dernière décennie dans leur durée de vie et n'ont, de toute façon, jamais répondu aux attentes.

Un rapport rédigé par l'universitaire Michael Byers et le chercheur Stewart Webb questionne même la pertinence, pour le Canada, de posséder une flotte de sous-marins.

M. Byers, spécialisé en droit et en défense, souligne qu'il n'en voit pas vraiment l'utilité mais qu'il demeure ouvert à cette idée, ajoutant qu'il aimerait qu'Ottawa fasse preuve de cohérence dans le dossier.

Il a également souligné que la capacité des sous-marins à surveiller furtivement les côtes du pays ne faisait plus le poids face aux nouvelles technologies de surveillance aérienne automatisée.

Par ailleurs, la stratégie nationale de construction navale n'indique pas si le gouvernement conservateur prévoit remplacer sa flotte actuelle. Selon M. Byers, cela signifie que la décision a déjà été prise mais n'a pas été communiquée, ou encore que le dossier est terriblement mal géré.

PLUS:pc