NOUVELLES
11/06/2013 05:17 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Le TSX culbute, victime de l'inquiétude vis-à-vis des banques centrales

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mardi sur un important recul, tirée vers le bas par une série d'inquiétudes au sujet des moyens entrepris par les banques centrales pour relancer la timide reprise économique mondiale.

Certains observateurs ont été déçu mardi du fait que la banque centrale du Japon n'ait pas dévoilé de nouvelles mesures pour relancer l'économie du pays, tandis que d'autres se demandent si la Réserve fédérale va bientôt commencer à réduire ses achats obligataires et qu'un tribunal allemand a mis en doute la légalité de l'approche de la Banque centrale européenne vis-à-vis de la crise touchant la zone euro.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a échappé 159,1 points et terminé la journée à 12 223,57 points, entraîné par les reculs des titres des secteurs des mines et de l'énergie.

Du côté des corporatif, le détaillant Lululemon Athletica (TSX:LLL) (NASDAQ:LULU) a plongé de 17,62 pour cent à 69,22 $ à la Bourse de Toronto au lendemain de l'annonce du départ de la chef de direction Christine Day.

Les analystes de la Banque de Montréal et de la Banque Royale ont révisé à la baisse leur cours-cible pour l'action de Lululemon, le faisant passer à 65 $ US et 70 $ US respectivement.

Le dollar canadien s'est de son côté apprécié de 0,01 cent US à 98,15 cents US.

Les indices boursiers américains ont aussi affiché des déclins. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a cédé 116,57 points à 15 122,02 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a chuté de 36,82 points à 3436,95 points et que l'indice élargi S&P 500 a rendu 16,68 points à 1626,13 points.

Les cours des matières premières ont fortement reculé mardi et le secteur aurifère a été le plus touché du parquet torontois, avec une baisse de près de quatre pour cent. Le lingot d'or s'est déprécié de 9 $ US à 1377 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York, ce qui lui permet d'afficher une baisse consolidée de 35 pour cent depuis le début de l'année.

L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 82 cents à 19,99 $, tandis que celle de Kinross Gold (TSX:K) a rendu 41 cents à 6,03 $.

Le secteur des métaux de base a reculé de 2,6 pour cent, le cours du cuivre ayant lui-même retraité pour une quatrième séance consécutive, en baisse de 5 cents US à 3,19 $ US la livre. Le titre de Quantum Minerals (TSX:FM) a chuté de 65 cents à 17,37 $, tandis que celui de Turquoise Hill Resources (TSX:TRQ) a échappé 29 cents à 6,31 $.

Le secteur de l'énergie a retraité de 1,5 pour cent, le prix du pétrole brut ayant cédé 39 cents US à 95,38 $ US le baril à New York. Le titre de Cenovus Energy (TSX:CVE) a lâché 48 cents à 30,03 $, tandis que celui de Suncor Énergie (TSX:SU) a baissé de 73 cents à 31,07 $.

Les titres du secteur de la finance ont aussi perdu des plumes en général. L'action de la Financière Sun Life (TSX:SLF) a reculé de 47 cents à 29,84 $. Dans le secteur des technologies, le titre de BlackBerry (TSX:BB) a échappé 31 cents à 13,93 $.

PLUS:pc