NOUVELLES
11/06/2013 05:14 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Le sénateur David Tkachuk démissionne du comité qui examine les dépenses

Le sénateur conservateur David Tkachuk quitte la présidence du comité interne du Sénat chargé d'examiner les dépenses litigieuses de certains membres de la Chambre haute.

Le sénateur de la Saskatchewan a invoqué mardi des raisons de santé. Il doit amorcer la semaine prochaine des traitements pour combattre un cancer de la vessie.

M. Tkachuk a été projeté au centre de la tourmente médiatique ces derniers mois, au fur et à mesure que se développait l'affaire des dépenses inappropriées de sénateurs.

Le Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l'administration, présidé par M. Tkachuk, avait ordonné la vérification externe des réclamations des sénateurs Mike Duffy, Patrick Brazeau et Marc Harb pour des allocations de logement et de subsistance à Ottawa, de même que celles de la sénatrice Pamela Wallin pour ses frais de déplacement.

M. Tkachuk a ensuite été accusé d'interférence dans le dossier de M. Duffy. Il aurait prévenu le sénateur de certaines conclusions compromettantes des vérificateurs externes sur son cas et aurait collaboré avec d'autres conservateurs du comité pour ménager M. Duffy dans le rapport final.

Le comité a plus tard décidé de remettre le dossier entre les mains de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), après l'éclatement du scandale impliquant l'ancien chef de cabinet du premier ministre Stephen Harper, Nigel Wright.

Ce dernier aurait personnellement versé 90 000 $ à M. Duffy pour qu'il puisse rembourser les allocations de logement injustement réclamées.

Le comité savait pour Wallin

Par ailleurs, des sources au Sénat ont indiqué à La Presse Canadienne que le comité sénatorial savait depuis plus d'un an et demi que les réclamations de Pamela Wallin pour ses frais de déplacement soulevaient des questions sérieuses.

Selon les informations, des responsables des finances au Sénat avaient fait part de leurs inquiétudes à propos des dépenses de Mme Wallin au comité à la fin de 2011 ou au début de 2012.

M. Tkatchuk en aurait personnellement discuté avec la sénatrice Wallin, avant que les deux autres membres du comité décident de porter l'affaire à l'attention de vérificateurs externes.

La Presse Canadienne

PLUS:rc